×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Culture

Le Samaâ Marrakech célèbre la chevalerie spirituelle

Par L'Economiste | Edition N°:3380 Le 11/10/2010 | Partager

. En ouverture, une exposition d’art calligraphique. Des groupes musicaux du Maroc, Tunisie, Syrie, Irak et TurquieLa troisième édition du Samaâ Marrakech, festival mondial des rencontres et musiques soufies, est prévue du 27 au 31 octobre au palais Soulaymane, au ksour Agafay, au pavillon de la Menara, sur l’esplanade de la Koutoubia et à arset Moulay Abdessalam.Cette manifestation est organisée par l’association Al Munyia de Marrakech, qui œuvre en faveur de la revivification et de la préservation du patrimoine culturel et spirituel du Maroc, depuis sa création en 2005. Après ses deux dernières sessions qui avaient pour thème: «Le soufisme, arbre de connaissance et d’amour», et «La sagesse de l’homme universel parfait face à la nature», le festival Samaâ Marrakech offre un programme s’articulant cette fois-ci autour des valeurs spirituelles de la futuwwa, (chevalerie spirituelle ou générosité héroïque). «L’objectif est de mettre en avant les valeurs du soufisme, à savoir le partage, l’amour, la beauté, l’harmonie, la morale, la vertu. Nous espérons aussi faire de Marrakech un haut lieu de rencontres autour de ces valeurs», soutient Touria Ikbal, vice-présidente de l’association.

Histoire du soufisme
Cette édition sera inaugurée par une exposition d’art calligraphique du Maroc, qui sera consacrée aux œuvres d’art et illustrations du livre «Kitâb Addakhira», une oeuvre de cheikh al Mou’ta ben Saleh Echarqui, grand maître soufi du XVIIIe siècle. L’édition dernière avait célébré le fondateur almoravide de Marrakech, Youssef Ibn Tachfine et la princesse Zineb Nefzaouia. Cette année, le festival rend hommage au calife almohade Abou Yacoub Youssef, son épouse Azzarqaa de Murcia et sa légendaire cour qui comptait des penseurs tels que Ibn Tufail, Ibn Rochd et Ibn Zohr. Le cheikh Sidi Abou Abbas Sebti, mort en 1206, selon les chroniques historiques, sera également célébré par les festivaliers. Au programme, des concerts de musique spirituelle et traditionnelle animés par des ensembles musicaux du Maroc, de Tunisie, de Syrie, de Turquie et d’Irak. Un insolite concert de musique andalouse «Sebbouhi» se tiendra à l’aube au pavillon de la Menara et sera dirigé par Maître Haj Mohamed Bajeddoub et l’ensemble de Chabab al Andalus, sous la direction d’Amine Debbi.Un colloque sur le thème de la futuwwa verra la participation d’intervenants marocains et étrangers. Des cérémonies seront organisées pour rendre hommage au professeur Mohamed Benchrifa, un spécialiste de l’histoire de l’Andalus issu de la vieille université de Marrakech, Ibn Youssef. Haj Mohamed Bajeddoub, un des grands maîtres du samaâ et de la musique andalouse, sera honoré pour l’ensemble de son œuvre.Pour cette manifestation, l’association Al Munyia bénéficiera de l’aide financière d’amis, de sympathisants et de sponsors. Tout au long de l’année, elle organise régulièrement, souvent dans des riads ou à l’hôtel Mogador, des concerts de Samaâ et de musique andalouse. Des conférences autour de «Nafh Attib», une œuvre littéraire du Imam Al Maquari, sont organisées une fois par mois, avec des thèmes touchant au patrimoine spirituel du Maroc et à l’histoire du soufisme. Nadia BELKHAYAT

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc