×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Le groupe Tikida multiplie ses projets à Agadir

De notre correspondante, Malika ALAMI

Par L'Economiste | Edition N°:625 Le 27/10/1999 | Partager


· Il s'apprête à investir 300 millions de DH pour la construction d'un hôtel 4 étoiles d'une capacité de 400 chambres sur le Founty
· 80 millions de DH ont également été consacrés à l'aménagement d'un golf de 27 trous dans le secteur balnéaire
· Celui-ci sera opérationnel dès novembre prochain


Agadir vit ces derniers temps au rythme des investissements dans l'hôtellerie. Après la société ABS(1), c'est au tour du groupe Tikida de s'apprêter à lancer son projet sur le Founty. MM Guy Marrache, Ahmed Benabbès Taarji avec leur partenaire TUI, le TO allemand, tous actionnaires de la société Tikida Dunes, envisagent d'investir 300 millions de DH pour la construction d'un hôtel 4 étoiles sur ce site. Cette unité sera édifiée sur un lot de 51.000 m2, dont 32.000 seront couverts. Elle comprendra 400 chambres de 38m2 chacune, hors terrasse. Côté espaces communs, l'établissement offrira entre autres une piscine chauffée couverte et un centre de thalassothérapie. En outre, l'hôtel sera doté d'un restaurant de 600 places, d'une salle de spectacles et de deux courts de tennis. La décoration retenue pour tous ces espaces fait référence au style méditerranéen à l'image du Tikida Beach, premier hôtel du groupe sur Agadir. En effet, les actionnaires de la société Tikida Dunes n'en sont pas à leurs premiers projets touristiques. Egalement administrateurs du groupe Holidays Service, société de transport touristique et agent réceptif marocain, ils ont beaucoup participé au développement de l'infrastructure touristique dans la région du Sud. A leur actif déjà dans l'hôtellerie le Tikida Garden, niché dans la Palmeraie de Marrakech et le Tikida Beach les pieds dans l'eau de la baie d'Agadir. En outre, pour élargir leur offre, ils aménagent actuellement sur 92 hectares à Agadir un golf de 27 trous. Celui-ci, avance M. Marrache, a nécessité un investissement de 80 millions de DH et sera opérationnel dès novembre prochain.
Tous ces projets touristiques contribueront certes au développement touristique de la station et engendreront des emplois. Toutefois, comme le souligne M. Marrache, ils résorberont à peine le surbooking que connaît la ville à l'heure actuelle. "Les 400 chambres de notre unité en projet sur le Founty ne sont qu'une goutte d'eau dans un océan", dit-il modestement. Le développement du secteur touristique à Agadir, ajoute-t-il, nécessite beaucoup plus de capacité hôtelière et des efforts aussi bien de la part des professionnels que des pouvoirs publics. Du côté des professionnels en effet, il est indispensable de consolider les acquis, c'est-à-dire, entre autres, veiller à la rénovation et la maintenance des établissements, améliorer la qualité des prestations dans les hôtels et investir dans la formation du personnel. "Sur les 20.000 lits dont dispose actuellement la station, seuls 15.000 sont commercialisables", précise M. Marrache.
Les pouvoirs publics pour leur part, souligne-t-il, doivent accompagner ces efforts en facilitant entre autres l'investissement. "Il faut résoudre le problème foncier. Dans le monde entier, le ratio pratiqué ne dépasse pas 5% du montant global de l'investissement. Au Maroc, il atteint 10%. C'est trop cher payé", déplore M. Marrache.


Convention d'investissement


Il est à rappeler que pour la réalisation de ses nombreux projets touristiques, le groupe Tikida a signé au mois de mai dernier une convention d'investissement avec le gouvernement. Par cet accord, les pouvoirs publics s'engagent à exonérer le groupe, du droit d'importation, du prélèvement fiscal à l'importation et de la TVA pour l'importation des biens d'équipement nécessaires.
De leur côté, les actionnaires du groupe Tikida consentent en contrepartie à réaliser un programme d'investissement de 880 millions de DH et à créer 1.010 emplois stables.


(1) Cf L'Economiste du jeudi 14 octobre 1999.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc