×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Le G8 veut «démocratiser« l'Internet

Par L'Economiste | Edition N°:821 Le 31/07/2000 | Partager

LES technologies de l'information figurent en bonne place dans la déclaration du Sommet du G8. Les chefs d'Etat ont adopté un document dictant les grands principes pour encadrer la révolution Internet. Avant la fin de l'année, le monde devrait compter 375 millions d'internautes.La Charte d'Okinawa donne des pistes pour réduire «la fracture numérique« entre, pays «branchés« et pays en développement. Elle fait te point sur l'impact révolutionnaire des nouvelles technologies et pose pour principe que chacun, où il se trouve, doit avoir les moyens de participer à la société mondiale de l'information- «Personne ne doit être exclu«. Autrement dit, les nouvelles technologies ne peuvent être laissées aux seules forces du marché. Il appartient donc aux pouvoirs publics de mettre en place l'environnement réglementaire transparent nécessaire à la société de l'information. Pour appuyer cette idée, le G8 a décidé la création d'un groupe d'experts sur l'accès aux nouvelles technologies, Géant. Il regroupera des experts de haut niveau qui mèneront lte dialogue avec les pays en développement, entre les pays du G8 et le secteur privé. Il devra faire ses propositions au prochain sommet en juin 2001 à Gênes pour évaluer les progrès réalisés dans l'abaissement des coûte d'accès aux nouvelles technologies et la anse en place des infrastructures.Le G8 a également retenu comme principe la protection des droite de ta propriété intellectuelle, l'engagement des pouvoirs publies à ne pas utiliser des logiciels piratés, la libéralisation des systèmes de télécommunications, une approche cohérente en matière de fiscalité, la protection du consommateur... Le Premier ministre japonais Yoshiro Mori a promis de consacrer 15 milliards deYens (150 millions de Dollars) à la formation des transferts de technologies vers les pays les moins branchés. Cette décision du G8 a été saluée par le Dialogue Mondial des Entreprises sur le Commerce Electronique (GBDE) regroupant près de 50 PDG de sociétés internationales.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc