×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

L'architecture arabe s’expose à Casablanca

Par L'Economiste | Edition N°:2648 Le 09/11/2007 | Partager

. L’ex-cathédrale du Sacré-Cœur accueille l’exposition du 15 novembre au 8 décembre. Des maquettes, des photographies et des films réalisés spécialement pour l’occasion «Ce que nous pouvons apprendre de l’Orient, c’est que l’hospitalité est et restera la meilleure des valeurs dans un intérieur», soutiennent des responsables du Vitra Design Museum, (en Allemagne). Ce musée, très célèbre mondialement dans le domaine du design, est l’organisateur d’une exposition itinérante depuis 2003 sur «l’architecture et l’art d’intérieur dans le monde arabe». L’exposition, qui a déjà connu un énorme succès en Europe et en Asie, se tiendra à l’ex-cathédrale du Sacré-Cœur de Casablanca du 15 novembre au 8 décembre. Intitulée «Living under the Crescent Moon», elle est organisée aussi avec le soutien de la Banque HSBC. La logistique, le vernissage et toute l’organisation à Casablanca sont pris en charge par l’agence d’événementiel «Caractères Events», filiale du groupe Caractères Media Group. «Notre connaissance des pays arabes est généralement très limitée, alors que la plupart des grands architectes et designers contemporains tirent une partie de leur inspiration du monde arabe. Avec cette exposition, le Vitra Design Musem explore les mythes et les réalités des pays arabes et offre une complète et fascinante vision sur les cultures locales arabes», indiquent les organisateurs allemands. L’exposition montrera donc la diversité des architectures d’intérieur en Syrie, au Maroc, dans la péninsule arabique, en Egypte, en Algérie… Les visiteurs pourront découvrir les tentes nomades des Touaregs et bédouins, les casbahs marocaines, les grandes demeures de Marrakech, Damas ou le Caire, et les grands buildings modernes réalisés par des architectes comme Hassan Fathy ou Elie Mouyal. «Les visiteurs pourront aussi s’imprégner des styles de vie orientaux, grâce à la reproduction de pièces contenant des objets en céramique, des outils et des éléments architecturaux utilisés quotidiennement dans les pays arabes», promettent les organisateurs. Des maquettes, des photographies et des films ont été réalisés spécialement pour l’exposition et seront présentés aux visiteurs. Le riche héritage des cultures arabes révèle souvent une étonnante modernité, que l’on peut remarquer à travers la multi-fonctionnalité des chambres et des objets, les systèmes de régulation interne de température, ou l’utilisation optimisée de l’eau, est-il indiqué. Un style international en matière de design et d’architecture d’intérieur a vu le jour au début des années 1930, grâce à des architectes comme Jean-Francois Zévaco, Edmond Brion, Wolfgang Ewerth, Michel Ecochard, Yona Friedman, Frei Otto et d’autres. Ils ont utilisé les pays arabes comme champs importants d’expérimentation. La place que le monde arabe a acquise depuis dans ce domaine transparaît clairement dans des projets comme Arata Isozaki, Studio 65, ou l’Institut du monde arabe à Paris. Les villas résidentielles en péninsule arabique en sont aussi un parfait exemple.A noter que l’exposition montre aussi quelques aspects négatifs de la radicale modernisation des architectures arabes, comme la destruction de centres historiques importants, la multiplication des bidonvilles…Nadia BELKHAYAT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc