Affaires

Lancement d’une épicerie en ligne

Par L'Economiste | Edition N°:2776 Le 14/05/2008 | Partager

. Un nouveau prestataire sur Casablanca. Une opération marketing prévue à partir de mi-maiLes services en ligne s’installent peu à peu dans les habitudes du consommateur marocain. Après l’ouverture du site supermarche-marrakech.com, de la societé Proxi-business Maroc, c’est au tour des Casablancais de bénéficier d’un nouveau supermarché en ligne, dont les services sont proposés sur le site www.epicerie.ma., ouvert depuis deux semaines. «On a choisi la dénomination épicerie, car elle est plus évocatrice dans l’imaginaire collectif», confie Mohamed Benaddou Idrissi, directeur général. «Une étude de marché nous a démontré que le secteur des courses en ligne est très prometteur au Maroc. Beaucoup de foyers n’ont plus le temps de se consacrer à leurs courses, surtout durant la semaine». L’entreprise cible essentiellement des cadres, de 20 à 35 ans. Ce qui ne l’empêche pas de livrer aussi bien des sociétés que des petits commerces. L’investissement alloué est de 150.000 DH, pour une équipe de 16 personnes, en comptant les petits ouvriers. Après un tour virtuel de l’achalandage disponible, force est de constater que le site est bien fourni. Plusieurs catégories sont proposées, à savoir les produits laitiers, les fruits et légumes, la charcuterie, la boucherie, les surgelés et le petit déjeuner. Le rayon épicerie propose des produits variés comme les conserves ou encore les condiments. Les boissons sont également sur la liste. Notons également la présence des rayons hygiène et beauté, de produits pour bébé, d’entretien et même des produits pour animaux! Bien que le site ne soit en ligne que depuis deux semaines, l’offre est assez considérable. Et la demande semble emboîter le pas puisque, selon Benaddou Idrissi, les commandes ont atteint la moyenne de 10 par jour. «Nous ne sommes pas encore très connus, la campagne de promotion n’en est qu’à ses débuts. Mais, vers la mi-mai, on aura des panneaux publicitaires un peu partout dans Casablanca.» Qu’en est-il donc des conditions de livraison? Le site signale que les frais s’élèvent à 35 DH HT, quel que soit le volume d’achat, le client ayant le choix entre plusieurs plages de livraison: de 11 à 13, 13h à 15h, 17 à 19h et 19 à 21h. «Notre zone de livraison couvre tout le Grand Casablanca. Même pour deux articles seulement», souligne le directeur d’epicerie.ma. «Pour l’instant, l’entreprise ne dispose que d’un seul véhicule de livraison, mais ce n’est qu’un début.» Les services sont accessibles uniquement par Internet. Le client doit, dès sa première commande, choisir un numéro d’identifiant, qui devra être utilisé à chaque fois qu’il voudra effectuer ses courses en ligne. Cette précaution a été envisagée pour éviter les commandes fantaisistes. L’identifiant choisi sera lié à une adresse précise. Les commandes peuvent être réglées à la livraison, par chèque ou en espèces. Un service de paiement en ligne sera bientôt disponible. Il est prévu pour la fin juin. Cependant, il faut penser à faire sa commande la veille de la livraison. Ce qui peut paraître contraignant. «En France, par exemple, il faut s’y prendre généralement 48h à l’avance. Sur ce point, on est plutôt en avance», termine Benaddou Idrissi.


Contraintes

Les supermarchés en ligne, appelés également cybermarchés, sont contraints de gérer trois flux logistiques distincts. Et ce, notamment à cause des températures de stockage qui différent selon les produits. En effet, lors de la livraison, les produits surgelés (froid négatif), frais (froid positif) et secs (non-alimentaire, liquide, et épicerie) ne peuvent normalement voyager dans le même compartiment, sous peine d’être détériorés. Par exemple, un produit frais qui serait transporté à une température négative deviendrait un produit congelé et perdrait ainsi toute valeur, l’étiquetage de l’article n’étant plus en conformité avec le produit. Autre exemple, les produits frais ou surgelés ne peuvent pas être transportés à une température ambiante au risque d’exposer les articles à une rupture de la chaîne du froid. A. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc