×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie Internationale

La technologie agricole en Israël

Par L'Economiste | Edition N°:455 Le 03/03/1999 | Partager

Les élections approchent en Israël. Aussi les partisans de la paix parient-ils que le processus de paix pourra reprendre avec un autre Premier ministre. Reportage de L'Economiste...


Vol IB 6990 Madrid Tel-Aviv du vendredi matin: Le boeing d'Iberia affiche complet. A bord, des passagers attachent leur ceinture, d'autres mettent sur leur tête des Kippas. Ils se préparent déjà au shabat qui commence le soir même en Israël.
Au cours du vol, les visiteurs étrangers discutent des nombreux contrôles qui les attendent. En effet, à l'arrivé à l'aéroport de Tel-Aviv, de jeunes filles agents rattachées à la sécurité abordent les passagers à peine descendus de l'avion. Elles posent une série de questions sur le but de la visite, les bagages, le lieu de destination... Des questions du type "avez-vous des armes ou des explosifs?" prennent à froid les voyageurs. Mais il s'agit en fait d'une batterie de questions valables pour tous les passagers. Les contrôles peuvent durer de longues heures. Afin d'éviter de rater son avion au départ de Tel-Aviv (seul aéroport international en Israël), il faut être à l'aéroport 4 heures à l'avance, surtout pour les étrangers d'origine arabe qui subissent un contrôle particulier.

Agritech en septembre


Tel-Aviv est la plus grande ville d'Israël. C'est la ville économique du pays. Elle regroupe les grandes industries ainsi que les principales firmes et multinationales. A 90 km se trouve Haïfa qui est une ville aussi importante sur le plan économique. Avec le deuxième plus grand palais des congrès, après celui de Tel-Aviv.
La ville de Haïfa va abriter du 5 au 9 septembre prochains la 14ème édition du Salon International Agritech, dédiée à l'agriculture, mais aussi aux nouvelles technologies utilisées dans le domaine agricole. La manifestation est organisée par Israël Export Institute (organisme israélien de promotion des exportations). Plus d'une trentaine de journalistes (dont deux Marocains) de différents pays du monde ont participé à une visite en Israël du 21 au 27 février pour assister aux préparatifs du Salon.

Elaboré par Israël Export Institute, le programme était centré sur la visite des Kibboutz et des Moshaves. Des entreprises ont été visitées telles que Netafim (inventeur de la technique du goutte-à-goutte), Plastro (spécialisée aussi dans l'irrigation), Molouot (technologie d'élevage et de production agricole), Bearmad (hydraulique et contrôle des valves), Arkal (système de filtration de l'eau)(1)...
La plupart des entreprises visitées sont organisées sous forme de Kibboutz. De nombreux Kibboutz ont été constitués par des Juifs d'origine marocaine (les familles Ben Shouchan, Simon et autres...), qui forment d'ailleurs la deuxième plus importante communauté en nombre après celle d'origine russe. Ils opèrent surtout dans la production agricole et sont socialement plus aisés que les autres communautés.

Stratégie globale


Il s'agit de communautés ayant un lien familial ou non, qui mettent en commun leur bien dans le but de produire. Il n'existe pas en principe de salariés dans les Kibboutz. Tous les employés, dirigeants et autres sont des membres du Kibboutz. Les maisons (foyers des propriétaires des Kibboutz) sont construites à côté des usines appartenant elles-mêmes au Kibboutz. Ce dernier assure aussi les soins, la nourriture et les autres dépenses courantes à tous ses membres. C'est en quelque sorte un brassage entre le système capitaliste et le socialisme. L'assemblée du Kiboutz décide de la stratégie globale de l'entreprise (usine ou exploitation agricole), mais aussi s'occupe de toutes les décisions d'ordre familial (acquisition de biens pour les ménages qui deviendront en principe la propriété de tous). Le fils d'un membre du Kibboutz qui fait par exemple des études médicales et devient médecin verse tous ses honoraires au Kibboutz, car il en est lui aussi membre. Israël compte aujourd'hui près de 370 Kibboutz mais qui n'emploient que 100.000 personnes, soit 2% de la population du pays.


(1) L'Economiste fera part de son expérience en Israël à travers la publication à temps régulier d'articles sur les Kibboutz visités.


Quartier arabe de Haïfa


Haïfa est une ville calme où il n'y a pas beaucoup d'ambiance comme c'est le cas à Tel-Aviv. Le coût de la vie y est cher. Le Smig est d'environ 9.000 DH. Dans le quartier résidentielle sur le Mont Carmel habitent les familles les plus riches. Pour descendre au quartier arabe au bas du Mont Carmel, il faut prendre des escaliers de 400 marches. Dans ce quartier vivent aussi bien les Arabes musulmans que chrétiens. Les visiteurs peuvent aussi opter pour le bus en payant 4,30 Shekels (monnaie locale: 500 FF est égale à près de 320 Shekels). Dans le quartier arabe, les magasins restent ouverts même le samedi, jours du shabat. On reconnaît bien la communauté arabe à travers les chansons d'Oum Kaltoum ou Abdelouhab que les visiteurs peuvent entendre à partir des fenêtres des maisons. Les plus jeunes du quartier roulant dans des voitures à toute vitesse laissent entendre dans les feus rouges la musique à fond des chanteurs arabes contemporains (Amrou Diab, Diana Haddad et autres).
Au centre du quartier, une maison des jeunes arabes est ouverte même le soir à des heures tardives. Interrogé par L'Economiste, le responsable de l'établissement a indiqué que son souci majeur est de lutter contre la drogue qui touche une grande partie de la population jeune. "Nous organisons des visites dans les pays d'Europe et nous souhaiterions bien avoir des échanges avec les pays arabes aussi, ce qui n'est pas évident en raison du climat politique tendu", explique-t-il. Son association regroupe aujourd'hui plus de 1.800 membres.

Hicham RAÏQ

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc