×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie Internationale

La récolte mondiale 1999-2000 revue à la baisse

Par L'Economiste | Edition N°:742 Le 07/04/2000 | Partager

Coup de fauche sur les céréales. Le Conseil International des Céréales (CIC) vient de réviser à la baisse sa prévision pour la récolte mondiale de céréales, à 1,459 milliard de tonnes pour l'année 1999-2000 (juillet à juin) contre 1,462 milliard estimé en février.
Pour la même année, le CIC table sur une consommation de 1,471 milliard de tonnes, inchangée par rapport aux prévisions de février. La production pour 1998/1999 est évaluée à 1,478 milliard de tonnes et la consommation à 1,468 milliard. La production de blé, quant à elle, est attendue à 584 millions de tonnes en 1999-2000, inchangée par rapport aux prévisions de février. En 1998-1999, elle devrait s'élever à 587 millions de tonnes.
Pour 2000-2001, le Conseil International des Céréales estime la production de blé à 590 millions de tonnes. Des augmentations de la production sont prévues dans l'Union Européenne, en Russie, au Canada et en Argentine.
De son côté, la consommation de blé atteindrait 592 millions de tonnes en 1999-2000 contre 593 millions prévus en février. Pour 2000-2001, cette consommation devrait s'établir à un record de 600 millions de tonnes. A l'origine, la croissance démographique, en particulier en Asie, et le développement économique de certains pays en voie de développement.
Par ailleurs, l'estimation de la production de céréales secondaires (maïs, seigle, orge) pour 1999-2000 a été portée à 875 millions de tonnes contre 878 millions en février, et à 891 millions pour 1998-1999 contre 894 millions en février.
Selon le dernier bulletin du CIC, «les marchés à terme américains se sont essentiellement concentrés sur les bulletins météorologiques le mois dernier, l'équilibre entre l'offre et la demande ayant peu changé». La consommation de céréales secondaires, quant à elle, est attendue à 879 millions de tonnes en 1999-2000 (contre 878 millions prévus en février), et à 873 millions en 1998-1999.
S'agissant des stocks mondiaux de céréales, la prévision a été ramenée à 263 millions de tonnes (contre 268 millions estimés en février) pour 1999-2000 et à 275 millions en 1998-1999.
En revanche, les stocks mondiaux de blé voient leur estimation remontée à 121 millions de tonnes, 116 millions pour 1999-2000 et à 129 millions pour 1998-1999. Mais ces stocks reculeraient à 113 millions de tonnes en 2000-2001.

Meriem OUDGHIRI (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc