×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

L’OPM présente ses «Concerts du Nouvel An»

Par L'Economiste | Edition N°:3181 Le 30/12/2009 | Partager

. Les musiques espagnoles seront à l’honneur. Le Boléro de Ravel au menu aussi C’est maintenant devenu une tradition. L’Orchestre Philharmonique du Maroc donnera en janvier une série de représentations intitulées «les Concerts du Nouvel An». Mais, une fois n’est pas coutume, l’Orchestre délaissera cette fois-ci la valse viennoise pour un programme original qui mettra à l’honneur des musiques espagnoles, telles le Concerto d’Aranjuez de Rodrigo pour guitare et orchestre ainsi que le Sombrero de Tres Picos de Da Falla. Au programme aussi, España d’Alteufel et Cappricio espagnol de Rimsky-Korsakov. Les musiciens de l’OPM interpréteront également l’incontournable Boléro de Ravel, une des œuvres de musique classique les plus jouées dans le monde. Pour ces représentations, l’Orchestre a invité des artistes espagnols de réputation internationale, ainsi que le chef d’Orchestre Galvez Pintado qui dirigera avec Benoît Girault cette série de concerts du Nouvel An. L’Institut international de musique ibérique apporte sa contribution à l’organisation de cette manifestation.

Une mélodie répétitive
Le premier concert est prévu mercredi 13 janvier à 16h30 à l’Office des Changes de Casablanca. Il est destiné principalement aux enfants, et entre dans le cadre des activités pédagogiques de l’Orchestre. Un second concert sera donné le lendemain jeudi 14 janvier, toujours au même lieu, à partir de 20h30. Les musiciens iront ensuite à Tanger et se produiront le samedi 16 janvier au palais de la Municipalité de la ville. Le théâtre national Mohammed V accueillera un concert pédagogique le dimanche 17 janvier en fin d’après-midi. Les musiciens enchaîneront avec un concert grand public le soir même. A noter que les deux séances pédagogiques seront consacrées à la présentation du Boléro de Ravel, une oeuvre écrite en 1928 pour la danseuse Ida Rubinstein. Benoît Girault, le Directeur artistique de l’Orchestre Philharmonique du Maroc, en fera découvrir quelques secrets et donnera aux enfants l’envie d’écouter et d’apprendre.Le Boléro de Maurice Ravel est une musique de ballet pour orchestre en do majeur. Mouvement de danse au rythme et au tempo invariables, à la mélodie uniforme et répétitive, il tire ses seuls éléments de variation des effets d’orchestration. C’est une des dernières œuvres écrites par Maurice Ravel avant l’atteinte neurologique qui le condamna au silence. De la Rapsodie espagnole à Alborada del gracioso, la lumière et la chaleur de l’Espagne furent pour lui une source inépuisable d’inspiration. Pour ce qui est du rythme, le fandango original semble avoir été assez vite remplacé par un boléro, autre danse traditionnelle andalouse que ses voyages en Espagne lui avaient fait connaître. Ainsi fut conçue ce qui allait devenir l’œuvre la plus célèbre et la plus jouée du musicien, au point que les noms Boléro et Ravel seraient à tout jamais associés. Mais, au départ, ce n’était pas l’effet attendu.La diffusion de l’œuvre atteignit rapidement des proportions démesurées et Ravel en fut le premier étonné. Les chefs d’orchestre, qui y voyaient un terrain de travail fertile en même temps qu’une source facile de gloire, s’emparèrent vite du Boléro et tentèrent, pour certains, d’y laisser leur empreinte. Nadia BELKHAYAT

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc