×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

L’égalité hommes/femmes vue par les enfants

Par L'Economiste | Edition N°:3156 Le 25/11/2009 | Partager

. 50 dessins d’enfants de 8 à 10 ans venant de quatre continents . Trois petits artistes en herbe invités au vernissage C’EST aujourd’hui qu’est célébrée la journée mondiale de lutte contre la violence faite aux femmes. A cette occasion, la délégation de l’Union européenne organise avec la Fondation ONA le vernissage d’une exposition émouvante, qui se poursuivra jusqu’au 25 décembre à la Villa des Arts de Rabat. Il s’agit d’une exposition de cinquante dessins dont les auteurs sont des enfants âgés de 8 à 10 ans, originaires de pays en voie de développement (Afrique, Asie, Amérique latine et Europe de l’Est). Les enfants auteurs de ces dessins ont participé à un concours de dessin organisé par l’UE qui consistait pour les jeunes artistes en herbe à essayer de représenter à travers le dessin leur vision de l’égalité ou l’inégalité hommes/femmes. Le concours en est à sa troisième édition. Il a été lancé pour prendre la température des mentalités dans les pays en développement et pour savoir si les enfants sont déjà conscients du problème. Mais l’objectif est aussi de sensibiliser les jeunes générations pour en faire des hommes et des femmes bien éduqués et respectueux d’autrui. Le concours a été lancé le 8 mars, à l’occasion de la journée de la femme et le jury a délibéré en juin dernier à Bruxelles. Ce sont des enfants de 8 à 10 ans également, élèves de l’Ecole européenne de Bruxelles, qui ont départagé les candidats. Finalement, 14 enfants ont été sélectionnés et chacun d’entre eux a remporté la somme de 1.000 euros. Au cours des deux précédentes éditions, les expositions de dessins se sont déroulées à Bruxelles, mais pour la troisième édition les organisateurs ont choisi le Maroc, un des pays participants. Pour assister au vernissage, auquel prendra part l’ambassadeur de l’UE, trois enfants ont été invités et vont être mis à l’honneur, en tant qu’ambassadeurs de tous les autres enfants participants. Il s’agit d’une petite Mexicaine, Camilla, un petit garçon du Burkina Faso, Sidi Mohammed, et une petite Casablancaise, Lina. «Les dessins sont très émouvants, pleins d’espoir et porteurs de messages riches en enseignements. Ils montrent que les enfants ont une connaissance du problème. Leur vision est pertinente et alerte», témoigne Nadia Dupuys, chargée de communication au sein de la délégation de l’UE à Rabat. Certains ont représenté des femmes médecins, d’autres ont exprimé leur regret que les filles soient parfois obligées de rester à la maison alors que les garçons vont à l’école. D’autres ont représenté des hommes et des femmes sur un même piédestal et candidats à la présidence du pays... De toute évidence, voilà une exposition qui vaut le détour.Nadia BELKHAYAT

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc