×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Israël: La phobie de Hamas transférée en Cisjordanie

Par L'Economiste | Edition N°:2128 Le 12/10/2005 | Partager

. Des centaines d’arrestations parmi les militantsIsraël met la pression sur le Hamas pour l’empêcher de transférer ses activités de la bande de Gaza évacuée vers la Cisjordanie et pousse le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas à faire front commun contre le mouvement islamiste.Plus d’une centaine de militants du mouvement islamiste Hamas impliqués dans des attaques et la planification d’attaques contre Israël ont été récemment arrêtés en Cisjordanie lors d’un vaste coup de filet opéré au sein de ce mouvement par le Shin Beth, le service de sécurité intérieure d’Israël, ont rapporté lundi 10 octobre les médias israéliens. Une vingtaine d’autres militants de divers mouvements, dont le Hamas, ont été arrêtés mardi 11 octobre avant l’aube, selon l’armée israélienne. Israël doit “livrer une lutte sans compromis” contre le mouvement islamiste palestinien Hamas tout en soutenant “sans hésiter” le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas, a déclaré mardi 11 octobre le numéro deux du gouvernement israélien Shimon Peres, à la radio publique.Israël a dénoncé à plusieurs reprises la participation annoncée du Hamas aux élections palestiniennes du 25 janvier et exige que ce mouvement qui prône sa destruction soit désarmé avant d’y participer. Les médias israéliens ont fait grand cas mardi 11 octobre du fait qu’une Palestinienne de 22 ans, présentée comme la première experte en explosif du Hamas, figure au nombre des activistes de ce mouvement arrêtés par Israël en Cisjordanie. Le département informatique du Shin Beth possède des programmes de traitement de données lui permettant d’analyser “en quelques minutes” des informations en provenance du terrain et de réagir, en temps réel, à une menace concrète d’attentat pour la déjouer, a révélé lundi 10 octobre soir le chef du Shin Beth, Youval Diskin.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc