×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    HPS: Résultats mitigés

    Par L'Economiste | Edition N°:2872 Le 02/10/2008 | Partager

    . CA en hausse de 8%. Mais forte baisse des résultats net et d’exploitation«Malgré la crise financière mondiale, liée notamment aux subprimes et au secteur bancaire, HPS a enregistré un CA de 72,7 millions de DH, en hausse de 8% par rapport au 1er semestre 2007», assure sereinement Mohamed Horani, PDG de HPS, lors de la présentation des résultats semestriels de son entreprise. Derrière ce résultat, la part de l’export, avec 90%, à laquelle vient se greffer la forte croissance des revenus récurrents qui a atteint 26%. En revanche, le résultat net, lui, est en totale perte de vitesse, affichant -77% à seulement 5 millions de DH pour le premier semestre 2008 contre 21,7 millions en 2007. «Nous ne sommes pas alarmés par la situation du résultat net et d’ailleurs nous ne modifierons pas notre stratégie actuelle de développement», affirme Horani. Le PDG de HPS a également ajouté: «Nous opérons dans un secteur d’activité dont les résultats ne sont pas linéaires dans le temps et peuvent sensiblement changer de semestre en semestre». Pour renforcer sa structure, le fournisseur international de solutions de paiement électronique a continué à déployer des investissements de l’ordre de 25 millions de DH pour le premier semestre. Ces derniers concernent notamment le lancement de la certification CMMI, la recherche et développement, l’aménagement de nouveaux locaux à Casanearshore et, enfin, la mise en place de la structure HPS Academy. Ceci impacte de façon significative les charges d’exploitation qui ont connu une hausse de 27%. A cela s’ajoutent les charges liées au fonctionnement et la baisse du dollar (-5,5%) qui ont fortement impacté le résultat financier à - 4 millions de DH. «Ces facteurs ont eu pour conséquence une forte augmentation du besoin en fonds de roulement, provoquée par les règles prudentielles, les charges d’investissement structurel et les charges du personnel», commente Brahim Berrada, directeur administratif et financier de HPS. Les résultats d’exploitation ont affiché une baisse de - 65%, à 8,4 millions de DH, contre 24,1 millions de DH en 2007. Enfin, le management de la société table sur une reprise pour le 2e semestre, principalement générée par des projets stratégiques menés par la société durant les 6 derniers mois. En effet, le premier fait marquant pour ce semestre est la signature de 9 nouveaux contrats PowerCard. HPS a d’ailleurs été sélectionnée par l’un des principaux organismes de paiement dans le monde (dont le nom demeure confidentiel pour l’instant), afin de gérer son activité dans 22 pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Ce projet représente un budget de départ qui s’élève à 3 millions de dollars. Le 1er semestre a également été marqué par le démarrage des 3.000 guichets automatiques bancaires de ACOM prévus au Japon. L’entreprise de paiement électronique table également sur une reprise amorcée du dollar et un repositionnement sur le marché. «Bien que nous ne soyons pas totalement sûrs d’atteindre les objectifs prévus pour 2008, nous demeurons particulièrement confiants par rapport à notre positionnement actuel sur le marché», confie Horani. Mohamed MOUNADI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc