×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Dossiers

Dossier Fes

Soders: L'histoire d'une privatisation réussie
Par L'Economiste | Edition N°:516 Le 27/05/1999 | Partager

· La stratégie d'investissement du groupe Lesaffre, qui détient la majorité du capital, se base sur l'autofinancement
· Depuis sa privatisation en 1993, la société a investi 10 millions de DH par an pour augmenter sa capacité de production à 30.000 tonnes


Soders (Société des Dérivés du Sucre) qui appartient au groupe Lesaffre, est présentée comme un cas d'école en matière de privatisation. Elle constitue sans nul doute une réussite. L'entreprise connaît une croissance régulière et saine depuis son passage dans le giron du privé. Elle a pratiquement doublé son chiffre d'affaires en six ans en passant de 80 à 150 millions de DH. Elle a également augmenté ses capacités de production. Celles-ci sont actuellement de 30.000 tonnes contre 18.000 en 1993. Elle a investi pour cela 10 millions de DH par an. La grande réussite de Soders réside dans sa méthode de gestion.
Depuis la reprise de la majorité du capital de la société par le Français Lesaffre, le système de gestion utilisé est celui du groupe. Les investissements effectués ne sont financés que sur fonds propres. D'ailleurs, la première action du groupe lorsqu'il a augmenté sa participation a été d'assainir la situation financière. L'endettement a été réduit en deux ans et les deux suivants ont permis à l'entreprise d'afficher une trésorerie positive.
"C'est dans la stratégie du groupe", précise M. Paul Piciocchi, directeur de la Soders, qui reconnaît que la privatisation a eu lieu sans grande surprise, puisque le groupe était déjà présent dans l'entreprise. "Le cahier des charges a été respecté conformément à nos engagements", poursuit-il. De plus, l'originalité réside dans le fait que le personnel a eu l'opportunité d'acquérir également une partie du capital.
Le groupe Lesaffre a apporté sa technologie. L'outil de production a été rénové. Les investissements ont permis de mettre en place de nouveaux process.
Actuellement, l'entreprise produit 20.000 tonnes sur les 55.000 consommées par le marché marocain, en croissance de 3% par an en moyenne.
L'évolution économique devrait conduire à une réduction de la consommation de pain pétri par la ménagère au profit des ventes boulangères. Soders exporte également entre 5 et 10% de sa production. La matière première, à savoir la mélasse, provient des sucreries de canne et de betterave du Moulouaya, du Gharb, du Loukkos et du Tadla."La difficulté dans le métier de la levure est de faire un produit de qualité et constant avec un minimum de rentabilité", fait remarquer M. Picciochi.
L'industrie de la levure est fortement capitalistique. A côté de cela, le prix de vente du produit sur le marché marocain reste largement en deçà du niveau mondial.


Le groupe Lesaffre


Originaire du Nord de la France, le groupe Lesaffre est spécialisé dans des produits de fermentation. Ces produits sont destinés essentiellement à des professionnels. C'est une société réputée soucieuse de son indépendance financière et de sa rentabilité. Le groupe est implanté commercialement dans 180 pays et emploie plus de 4.000 personnes. Il dispose d'une trentaine d'unités.Les différents métiers de Lesaffre sont la levure et les extraits de levure où il est le numéro un mondial, le malt où il est numéro trois, et enfin les ingrédients de panification et l'alcool.

Fatima MOSSADEQ

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc