×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Doing Business 2007
Les chantiers urgents

Par L'Economiste | Edition N°:2359 Le 12/09/2006 | Partager

. La Tunisie perd trois précieuses places en un an La Banque mondiale vient de publier son palmarès annuel des pays où l’environnement des affaires est propice à l’investissement (cf. www.leconomiste.com). Constat un brin décevant pour la Tunisie, qui, en l’espace d’une année, a perdu trois précieuses places en passant du 77e au 80e rang. Un léger trébuchement qui s’explique notamment par une baisse des indicateurs portant sur la facilité de création d’entreprise et de l’accès au crédit.Voilà de quoi inciter le pays à multiplier les efforts pour améliorer l’environnement juridique des affaires. Et ce, en facilitant la création d’entreprises, en allégeant certaines formalités administratives ou en modernisant le droit des faillites. Des causes maintes fois citées par l’investisseur étranger sur la liste des handicaps. Le classement très attendu, de même que d’autres classements internationaux d’attractivité, tel celui du Forum économique mondial, met encore une fois la lumière sur les véritables contraintes. Les résultats de cette étude doivent inciter à poursuivre le train des réformes et à aplanir les obstacles de nature à décourager les investisseurs. Les avis divergent sur l’effet que pourrait avoir ce nouveau classement. Le constat est néanmoins unanime: la Tunisie et les pays de la région sont encore loin du peloton de tête.Plus que jamais, la mondialisation et l’ouverture doivent être considérées comme un champ d’opportunités plutôt que de menaces. Ce type de rapport ouvre les yeux sur l’urgence de certains chantiers. Pour cela, la simplification de la réglementation des affaires,  le renforcement des droits de propriété, l’allégement de la pression fiscale, la facilité de l’accès au crédit et la réduction du coût de l’exportation et de l’importation s’avèrent indispensables. Y. M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc