×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Crise autour de l'arsenal israélien

Par L'Economiste | Edition N°:3365 Le 20/09/2010 | Partager

. Les USA et l’UE s’opposent à un projet de résolution contre Israel sur le TNP. Raison invoquée: les négociations de paix israélo palestiniennesUn bras de fer oppose les puissances occidentales aux pays Arabes sur l'arsenal nucléaire présumé d'Israel. Le sujet dominera l'assemblée générale annuelle des 151 Etats membres de l'Agence internationale de l'énergie atomique(AIEA), qui se tiendra à partir d’aujourd’hui à Vienne. Malgré d'intenses efforts diplomatiques, les Etats-Unis et l'UE, se sont vu opposer une fin de non recevoir des pays Arabes qui demandent un vote sur la résolution exigeant d'Israel d'apposer sa signature au bas du traité de non-prolifération des armes nucléaires (TNP). La résolution à l'encontre d'Israel, seul pays du Proche-Orient supposé disposer de l'arme nucléaire, n’est pas contraignante. Puisque le débat ne se déroulait pas à l'aune de la forte controverse sur la nature réelle du programme nucléaire iranien: purement civil, comme l'affirme le régime islamique au pouvoir à Téhéran, ou avec l'objectif d'accéder à l'arme atomique, comme le soupçonnent les puissances occidentales. Lors de la précédente assemblée générale de l'AIEA, en 2009, le groupe des 22 pays Arabes adhérents à l'agence avait marqué un point en faisant adopter pour la première fois, mais à une courte majorité, une résolution demandant à Israel de signer le TNP. Cette fois, les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux espèrent inverser la tendance. Leur argument essentiel consiste à invoquer les négociations de paix israélo-palestiniennes en cours, sous l'égide de Washington, et la perspective de la tenue d'une conférence en 2012 pour dénucléariser la région du Proche-Orient.Selon eux, une résolution de l'AIEA contre Israel serait «contre-productive» pour les négociations de paix et risquerait de compromettre l'organisation de la conférence de dénucléarisation de la région.L'UE estime que l'AIEA devrait se concentrer sur la mise en application des accords et éviter tout ce qui pourrait mettre en péril les progrès réalisés.I. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc