×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Culture

    Consommation

    Par L'Economiste | Edition N°:1685 Le 16/01/2004 | Partager

    Editorial
    Question de service

    LE secteur des transports joue un rôle vital dans la vie économique et sociale du Maroc. Il participe à raison de 15% aux recettes du budget de l'Etat. Sa contribution au produit intérieur brut s'élève à 6%. L'Office national des chemins de fer assure le monopole de la gestion de l'ensemble du trafic ferroviaire au Maroc sur un réseau de 1.907 km. C'est un établissement qui occupe une place importante dans l'économie marocaine étant donné l'effectif des employés qui s'élève à 11.102 personnes et ses recettes financières au-dessus de 1.000.000 dirhams par jour. Outre les voyageurs, cet office assure principalement le transport des phosphates (près de 70% du trafic de marchandises), des autres minerais, des produits chimiques, des engrais… Cela dit, l'ONCF répond-il aux attentes de ses clients et usagers en qualité de service et de prix? La question reste posée.M. BENKADDOUR [email protected]


    Actualités
    Rénovation ferroviaire

    AGENCE française de développement (AFD) a financé un projet de rénovation des installations de la signalisation ferroviaire et de la sécurité de l'Office national des chemins de fer (ONCF). Lequel porte sur un montant de 6,59 millions d'euros. Le protocole relatif au financement complémentaire du marché afférent au projet, a été signé à Rabat par Fathallah Oualalou, ministre des Finances et de la Privatisation, et Frédéric Grasset, ambassadeur de France à Rabat. Ce projet vient s'ajouter à d'autres financés par l'AFD en matière d'infrastructures, notamment la construction de routes et pistes rurales, l'approvisionnement en eau potable, l'assainissement, l'électrification rurale et l'habitat.M. OUHSSINEAMPOC-Ké[email protected]


    Eco-Info

    . L'ONCF devient société!LE Conseil de Gouvernement a examiné le projet de texte de loi portant organisation, gestion et exploitation du réseau ferroviaire national, à travers la création de la Société marocaine des chemins de fer, qui remplacera l'ONCF. Cette mesure s'inscrit dans le cadre de la politique du gouvernement visant la promotion du secteur des transports en général, et plus particulièrement la mise en place d'un nouveau cadre juridique pour le rail. Et ce, en vue de libéraliser la gestion des activités ferroviaires, d'encourager l'initiative privée, d'améliorer la compétitivité et la qualité des services des chemins de fer et d'en réduire les coûts.Reste à savoir si cette initiative louable répondra aux attentes des voyageurs: prix raisonnable, nombre suffisant de couchettes et qualité de service en général.B. KHARRATIAMPOC-Ké[email protected]. ConnexionLE Nord du Maroc et le Sud de l'Espagne seront connectés par une liaison fixe ferroviaire de double voie qui sera réalisée sous le détroit de Gibraltar, à travers une double galerie de 38,7 kilomètres, dont 27,7 sous l'eau. Le détroit de Gibraltar a une profondeur de 300 mètres. Bien que le tracé et la profondeur définitifs ne soient déterminés qu'en fonction des études géologiques et géotechniques du sous-sol, le tunnel, pour permettre cette connexion, sera érigé à une profondeur approximative de 100 mètres sous le fond marin. Le tunnel, composé de trois galeries dont deux principales et une centrale auxiliaire pour des cas d'urgence, devra joindre Punta Malabata (Tanger) et Punta Palomas (Tarifa).T. [email protected]. SoutienLE Maroc bénéficie d'un soutien financier de 96 millions d'euros, dans le cadre du programme MEDA, pour appuyer la réforme du secteur des transports dans le Royaume. Le programme de réforme qui fait l'objet du soutien financier européen porte notamment sur la mise à niveau du cadre législatif et institutionnel du secteur, l'ouverture progressive au secteur privé des activités de nature commerciale et le développement d'entreprises saines, viables et compétitives sur le marché international. A. [email protected]


    DESS

    en Assurance QualitéUNE première. Un DESS en assurance-qualité et contrôle analytique vient d'être créé à la Faculté des sciences de Kénitra. Pour toute information, contactez M. Ouhssine ou A. Chaouch au 065-18-79-63.


    Consommateurs,
    nous sommes à votre écoute !

    Vous êtes consommateur? Cette page est pour vous. Vous aimeriez des conseils, des informations….? N'hésitez pas, les associations de protection du consommateur sont à votre service! Vous pouvez aussi passer vos suggestions en ligne “[email protected]”.Nos téléphones et nos Fax sont à votre disposition.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc