×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Chaouen: Des Américains dans la ville

Par L'Economiste | Edition N°:2341 Le 16/08/2006 | Partager

. La visite du groupe entre le cadre des échanges culturels . Projet de jumelage avec la ville américaine d’IssaquahMême si les touristes américains ne manquent pas à Chaouen, la présence d’un groupe de jeunes Américains n’a pas manqué d’attirer l’attention. Cette visite du groupe, arrivé au Maroc le 5 août et composé de 12 Américains dont 9 filles de 12 à 16 ans, entre dans le cadre du programme d’échange culturel entamé par l’association AMIE (cf www.leconomiste.com). Après Casablanca, le périple marocain des jeunes Américains les a conduits à Marrakech avant qu’ils ne viennent s’installer pour quelques jours à Chaouen. Les jeunes Américaines étaient accompagnées par neuf filles issues des familles marocaines d’accueil du groupe. A leur arrivée à Chaouen, les filles ont amené un lot d’une dizaine d’ordinateurs des Etats-Unis. Le lot a été offert en don au collège Ibn Machich. Cette opération, selon les responsables de l’Association AMIE, n’est qu’un pas dans la consolidation de leur mission qui est celle de participer à une meilleure connaissance mutuelle des deux pays, Maroc et Etats-Unis. Amie compte passer ainsi à une vitesse supérieure. L’idée est de capitaliser sur l’expérience actuelle et de lancer un jumelage entre les villes de Chaouen, au Maroc et d’Issaquah, dans l’état de Washington, aux USA. Ce jumelage qui fait actuellement l’objet de contacts permettra de passer à un autre niveau de coopération, selon Mohamed Belali, membre du directoire de AMIE. L’objectif à terme est de pouvoir amener des filles faire de plus longs séjours d’étude dans les deux villes. «Nous espérons pouvoir amener un autre groupe pour un séjour de trois mois d’immersion culturelle à Chaouen», note Belali. L’association vient de décrocher la certification d’utilité publique du gouvernement américain et pourra recevoir de la sorte des donations plus consistantes. Belali, haut cadre chez Microsoft, à Redmont (USA), a déjà réussi à convaincre son entreprise dans cette aventure. Les négociations sont en cours pour intéresser la fondation de Belinda et Bill Gates. A noter que les premiers intéressés ont été les hommes d’affaires et cadres marocains installés aux Etats-Unis. Déjà, le lot d’ordinateurs a été financé par la Fondation Sefrioui-Badissy, SBF. Cette dernière est constituée d’entrepreneurs et de cadres marocains installés à Seattle, dans l’état de Washington. Elle s’est fixé comme objectif d’aider à l’amélioration des équipements des écoles du pays. Déjà 220 ordinateurs ont été offerts à 22 écoles à travers le Maroc. L’association dans laquelle Belali est aussi membre compte amener deux autres conteneurs au Maroc, selon son vice-président, Zine Badissy, un ancien de Royal Air Maroc. Amie a été créée en 2004. Sa première action a été d’envoyer une centaine de cartables pour encourager la scolarité des jeunes filles en milieu rural. Le choix s’était porté sur la ville de Chaouen et de son arrière-pays. En 2005, le premier échange culturel est lancé. Un groupe d’une douzaine de fillettes originaires du Maroc était parti faire la découverte de la région Nord-Ouest des Etats-Unis. De notre correspondant, Ali ABJIOU

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc