×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Casablanca: Un contrat-programme avec l’Etat à l’étude

Par L'Economiste | Edition N°:2211 Le 10/02/2006 | Partager

. Une stratégie en trois axes. Mais pas encore de plan précisLes décideurs de la ville de Casablanca semblent avoir trouvé le nouveau mot d’ordre: «partage». Et au nom du partage, le wali de la région du Grand Casablanca, le maire de la ville, les présidents des conseils régional et préfectoral ainsi que le directeur du Centre régional de l’investissement (CRI), ont rencontré la presse hier. Objectif: exposer leur vision de l’avenir de la ville et «recueillir les propositions et les idées», a précisé le wali, Mohammed Kabbaj.Cet atelier de réflexion placé sous le thème «Casablanca, une ambition partagée», survient, selon Kabbaj, après des semaines de réflexion qui ont abouti à la désignation de trois axes de développement pour la ville. Les conférenciers les ont ainsi limités à la recherche de nouvelles perspectives économiques, un nouvel équilibre social, et une ambition de faire de Casablanca une métropole aux normes internationales. Peu de détails sont donnés, toutefois, sur le plan précis de la réalisation de telles aspirations. Encore moins sur les moyens d’y parvenir. Kabbaj déclare cependant que «les sources de financement ne sont certes pas encore confirmées, mais elles sont détectées». Par ailleurs, une entente parfaite semble régner entre les différents intervenants. Les tâches sont clairement réparties. Chakib Benkirane, président de la région, a précisé que son conseil focalise sur «la mise à niveau des communes avoisinantes de Casablanca, qui, moins développées, restent source de problèmes pour la ville». De son côté, Saïd Hasbane, président du conseil préfectoral, a souligné que «pour ne pas empiéter sur les fonctions de la commune urbaine, son conseil a fait du développement du volet social sa vocation principale». Bref, un débordement d’enthousiasme. De part et d’autre, les responsables de la région et de la ville n’ont pas manqué d’énumérer tous les atouts de la métropole. Casablanca contribue avec 25% au PIB national, 40% aux exportations. Elle compte 30% du réseau bancaire et 42% des établissements industriels.En tout cas, les conférenciers se sont montré confiants et ont promis de faire de Casablanca une ville où il fera bon vivre grâce au développement social. Ils promettent aussi un grand pôle économique grâce aux multiples projets entrepris. Par ailleurs, pour «donner au Grand Casablanca les moyens de ses objectifs», un contrat-programme entre la région et l’Etat est à l’étude, souligne Hamid Ben Elafdil, directeur du CRI. La réunion, qui a eu lieu hier dans l’après-midi, laisse croire que cette collaboration est sérieusement envisagée. En effet, le Premier ministre, les ministres de l’Industrie, du Tourisme, du Logement, de l’Equipement, ainsi que le directeur de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et la directrice de l’Agence urbaine y sont, entre autres, intervenus pour exposer les choix, les perspectives, les enjeux et les plans d’action aptes à faire gagner l’ambitieux pari de développement de la région. Les résultats de cette «grandiose» rencontre seront bientôt rendus publics. On en saura alors plus sur la nouvelle identité que revêtira la région de Casablanca. Identité sur laquelle travaille, depuis quelque temps déjà, un comité spécial.Ichrak Moubsit

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc