×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Salon international du livre
Un premier hub des droits en Afrique

Par L'Economiste | Edition N°:4710 Le 17/02/2016 | Partager
Il réunit 13 éditeurs du Maghreb, du Machrek et d’Afrique subsaharienne
9 acquéreurs de droits et agents littéraires déjà intéressés
Présentation d’ouvrages, matchmaking, conférences…

C’est une première au Maroc et en Afrique. Durant trois jours, du 15 au 17 février, s’est tenu, dans le cadre du Salon international de l’édition et du livre (SIEL), un hub dédié à la cession et acquisition des  droits d’auteur. Cette manifestation a été organisée en collaboration avec le Service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France, l’Union des éditeurs marocains (UEM) et le ministère de la Culture.  Kacem Basfao et ses étudiants de la filière «Métiers du livre» de l’Université Hassan II de Casablanca ont, quant à eux, réalisé le catalogue de l’évènement regroupant toutes les informations afférentes à ce hub. L’idée de créer cette rencontre est née fin 2014, lorsque Pierre Astier, agent littéraire parisien, s’était rendu à Rabat pour un séminaire afin d’accompagner les éditeurs marocains devant se rendre à la foire du livre de Francfort (la plus grande du monde).
Suite aux échanges avec les divers acteurs, il relève avec ces derniers que le SIEL pouvait s’internationaliser, à condition de développer le commerce des droits, fort de son rang spécifique au sein de la carte des salons internationaux et de son expérience de 22 ans.

Ce hub pourrait ainsi devenir l’une des principales étapes de l’échange des droits d’édition, tant pour l’Afrique du Nord, l’Afrique subsaharienne et l’Orient arabe, que pour les autres pays intéressés par les affaires africaines et arabes. Pour cela, il était important que des éditeurs du monde viennent à Casablanca. «Nous avons imaginé ce programme avec des éditeurs qui viennent d’Amérique, d’Europe, mais également de Chine. L’idée est de les mettre en relation avec les éditeurs du Maroc, du monde arabe et d’Afrique pour la vente de droits, afin que les ouvrages puissent être traduits», explique Pierre Astier. Pour lui, «il y a eu le boom latino-américain, il pourrait bien y en avoir un africain». Lors de la première journée (lundi 15 février), se sont tenues durant la matinée des conférences sur la traduction et les marchés du livre en Afrique et dans le monde arabe notamment. L’après-midi a eu lieu la présentation de 7 éditeurs et mardi matin a suivi la présentation de 6 autres. Le principe des présentations est simple: chaque éditeur présente sa maison d’édition, son catalogue global ainsi que trois titres de son choix. Les éditeurs ont proposé des ouvrages d’une grande diversité tant au niveau des thématiques que du style (essai, témoignage, roman, récit de vie…). Ces séances de présentation ont été suivies d’un matchmaking, autrement dit des rencontres tête à tête entre un éditeur et un acteur intéressé par ce qu’il propose. Pour le moment, il est encore tôt pour parler de contrat.

                                                               

Quelques rendez-vous

■ Mercredi 17 février
«Le dépôt légal, son rôle dans la conversation de la mémoire éditoriale nationale…», est la conférence-débat organisée pat la BNRM à 11h. Elle sera animée par Rajae Rouijel, chef du département de l’agence bibliographique marocaine à la BNRM.
Une journée «Jeunes publics» aura lieu au pavillon France de 10h à 11h avec Olivier Ayme, de 11h30 à 13h avec Patrick Boucheron, de 14h à 15h30 avec Halima Hamdane et de 16h à 17h avec S’toon Zoo.  
Le ministère de la Culture organise une rencontre à la salle Fatima Mernissi de 15h à 16h30 autour de témoignages sur le thème de «La création littéraire en Afrique» modérée par Bouazza Benachir avec la participation de Maurice Kouakou Bandamann, écrivain et ministre de la Culture en Côte d’Ivoire, Felwine Sarr, écrivain sénégalais et Sylvie Ntasme, romancière gabonaise.
Le ministère de la Culture et la Fondation Tayeb Saddiki pour la culture et la création rendront hommage à l’artiste le 17 février à 17h30 à la salle Abdelhadi Tazi.
L’Institut Cervantès en collaboration avec le ministère de la Culture organise une table ronde modérée par Khadija Karzazi de 18h à 19h30 à la salle Mohamed Larbi Messari autour du thème «Le Maroc et l’Espagne comme source d’inspiration des littératures de chaque pays». Rencontre avec les écrivains: Najat El Hachmi, Juan Madrid, Lorenzo Silva et Rachid Nini
■  Jeudi 18 février
Le pavillon du CNDH accueillera de 18h30 à 19h30 Mamoun Lahbabi et Reem Laghrari Benmehrez pour une présentation d’ouvrages modérée par Jean Zaganiaris.
Le pavillon France abritera à nouveau une journée «Jeunes publics» avec, de 10h à 15h, plusieurs ateliers animés par Mickael El Fathi,  et de 15h30 à 17h de l’improvisation avec S’toon Zoo.

Liste des participants

■ Afrique Orient (Maroc)                                  ■ Le Centre culturel arabe (Maroc)

■ La Croisée des Chemins (Maroc)                 ■ Dar al-adab (Liban)

■ Eburnie (Côte d’Ivoire)                                  ■ Toubkal (Maroc)

■ Odem (Gabon)                                                 ■ Le Fennec (Maroc)                   
■ Payryus Afrique (Sénégal)                             ■ Sud Editions (Tunisie)    

■ Dar al-Messriah al-Loubnaniah (Egypte)   ■ Tarik (Maroc)      ■Barzakh (Algérie)           

 

 

Aïda BOUAZZA

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc