×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

La sécurisation renforce le paiement en ligne

Par L'Economiste | Edition N°:4696 Le 28/01/2016 | Partager
2,5 millions d’opérations effectuées en 2015
La plupart des sites e-commerce préfèrent le cash

En 2015, les sites marchands ont réalisé 2,5 millions d’opérations de paiement en ligne effectuées par des porteurs de cartes bancaires marocaines et étrangères, pour un montant global de 1,33 milliard de DH, soit une hausse de 12,4%
(Source: CMI)

L’achat en ligne poursuit sa progression. Une tendance mise en avant par les chiffres du Centre monétique interbancaire (CMI). En 2015, près de 2,5 millions d’opérations de paiement en ligne ont été effectuées. Ces transactions ont généré un volume de 1,33 milliard de DH, soit une progression de 12,4%. «Cette année, l’évolution du paiement en ligne dépasse celle des paiements par carte sur TPE», confie, à L’Economiste, Ismail Bellali, directeur général adjoint du CMI. Les règlements par cartes aux TPE en 2015 se sont bonifiés de 9,6% à 22,9 milliards de DH. Cette amélioration est essentiellement due à l’intégration des systèmes d’authentification par code confidentiel visant à sécuriser les transactions.  La mise en place de moyens de sécurisation vise à lutter contre la fraude, mais alourdit le processus. Depuis l’adoption du système, le Centre monétique a constaté un taux d’échec de 20%. «Ce taux reste normal à l’issue du lancement», rassure le directeur  général adjoint du CMI. Sur les 550 sites marchants affiliés au Centre monétique, seule une vingtaine est vraiment active. «Les autres réalisent une opération par semaine, voire quelques-unes par mois», explique Bellali. Les opérateurs télécoms se placent en tête des plateformes de paiement les plus sollicitées. Ils sont suivis par les distributeurs d’eau et d’électricité, tels que Lydec ou encore Amendis qui proposent aux ménages un moyen alternatif pour le règlement de leurs redevances. L’industrie du transport aérien se maintient dans le top 3. Les sites de réservations en ligne des compagnies aériennes sont souvent fréquentés par les ménages pour les offres qu’ils affichent. Le basculement des administrations vers plus de numérique contribue également à l’amélioration des réalisations monétiques annuelles. A l’instar des services Egov pour le paiement des taxes locales qui rencontre un grand succès auprès des ménages.
Il est coutume de croire que les sites e-commerce utilisent le paiement en ligne comme principal mode de paiement. Or, pour la plupart d’entre eux, le paiement en ligne n’est qu’une possibilité parmi d’autres. Les achats peuvent être effectués par chèque ou en espèces au moment de la livraison. «Nous sommes étonné de constater qu’une immense majorité des sites e-commerce préfère le paiement en espèces», fait savoir Bellali.
A.I.L.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc