×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Oujda, carrefour du 7e art maghrébin

Par L'Economiste | Edition N°:4499 Le 07/04/2015 | Partager
Le festival international du court métrage se tient du 7 au 11 avril
La 4e édition dédiée à la mémoire du critique cinématographique Mohamed Dahane

Le festival reste fidèle à sa vocation de promouvoir la diversité du cinéma maghrébin. Plusieurs hommages seront rendus, pour cette 4e édition, à des artistes marocains

Et de quatre pour le festival international du court-métrage maghrébin, organisé par l’association Ciné-Maghreb. Un rendez-vous annuel qui fait désormais partie des activités animatrices que connaît la capitale de l’Oriental et qui se propose comme vitrine pour faire découvrir les potentialités de la région aux acteurs de l’industrie cinématographique. Le festival qui aura lieu du 7 au 11 avril au théâtre Mohammed VI est organisé sous le thème: le cinéma maghrébin entre culture et perspective de développement. Une thématique qui sera traitée lors d’une conférence tenue en marge du festival. Cette 4e édition qui est dédiée à la mémoire du critique cinématographique Mohamed Dahane connaîtra la projection de 24 courts métrages de différents pays du Maghreb. En parallèle huit projections panoramiques sont programmées pour un public averti et au centre carcéral et de redressement. Le cinéma libanais sera l’invité d’honneur avec une rétrospective sur les différents courants qui ont marqué ce cinéma. De même un cinéaste consultant en script libanais animera l’un des ateliers de formation qui seront tenus à cette occasion. Seront également organisés des débats, masters class et ateliers de formation dans les différents métiers liés au cinéma, animés par des professionnels du 7ème art tels Enzo Tibi, Abderrahmane Tazi, Khalil Damoun et Abdelilah Hamouchi. Par ailleurs des hommages seront rendus aux acteurs Mohamed Miftah, Mouna Fettou, Ahmed Quachach (Algérie), et Abderezzaq Benaissa l’un des plus grands comédiens qu’a connu l’Oriental.
Avec Ciné-Mouv, plusieurs projections auront lieu dans différentes places de la ville ainsi que dans différentes localités de la région. Les jeunes et les enfants n’ont pas été oubliés puisque des Kid’s cinéma sous forme de séances récréatives et de découverte leur seront proposées. Quant au jury de cette édition, il est constitué de Lahcen Zinoun comme président, du réalisateur algérien Ahmed Rachedi, du chercheur libyen Salaheddin Ghuweder, de l’écrivain mauritanien Mohamed H’Dhana et de l’actrice tunisienne Rabia Ben Abdellah.
"L’enjeu du festival est de permettre aux cinéastes d’être les artisans d’une union maghrébine qui étouffe dans les labyrinthes de la politique", précise Khalid Sli, président de l’association Ciné-Maghreb. C'est un projet qui a pour ambition d’unifier les cinéastes maghrébins autour d’approches pour rehausser le niveau de leurs productions cinématographiques.

De notre correspondant, Ali KHARROUBI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc