×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Delphi lance son troisième site

    Par L'Economiste | Edition N°:4409 Le 28/11/2014 | Partager
    Le ministre chargé des PME rappelle les mesures incitatives en faveur du secteur du câblage
    Perspectives à l’export en 2020: plus de 10 milliards de DH de chiffre d’affaires additionnel
    L’entreprise emploie près de 10.000 personnes

    Le groupe Delphi renforce sa présence au Maroc. Avec deux usines à Tanger, il vient d’inaugurer officiellement, mercredi dernier, une nouvelle unité à l’Atlantic Free Zone de Kenitra. «Ce nouvel investissement à Kénitra renforce la présence de notre groupe au niveau mondial dans le domaine de l’architecture électrique et électronique pour répondre à la demande croissante des constructeurs automobiles européens», indique Michael Beckett, DG de Delphi Systèmes de distribution pour l’Europe, le Moyen Orient et l’Afrique. Les 3 unités sont spécialisées dans la fabrication du câblage électrique pour l’industrie automobile.
    La cérémonie d’inauguration a été marquée par la présence d’une forte délégation conduite par Aziz Rabbah, ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique accompagné par Mamoun Bouhadhoud, ministre délégué chargé des petites entreprises et de l’intégration du secteur informel et Zineb El Adaoui, Wali de la région Gharb-Chrarda-Beni Hssen. «Avec ses trois sites de production qui emploient près de 10.000 personnes, le Groupe Delphi est en passe de devenir un acteur clé dans le déploiement de l’écosystème câblage automobile au Maroc», signale Bouhadhoud.
    Ce dernier a rappelé les potentialités que représente le secteur de l’automobile qui est en plein expansion depuis quelques années. «Avec un chiffre d’affaires à l’export de 2,8 milliards d’euros en 2013, le secteur s’est hissé au deuxième rang des secteurs exportateurs et positionne le Maroc en tête des pays exportateurs de véhicules dans la zone Mena», fait observer le ministre. Ce dernier a profité de l’occasion pour rappeler au management du groupe Delphi les mesures incitatives mises en place par le gouvernement au profit des équipementiers.
    Pour l’écosystème «câblage automobile» dans lequel Delphi Maroc est fortement impliqué, les objectifs fixés sont ambitieux.
    Ils visent à l’horizon 2020 la création de plus de 30.000 emplois et la réalisation d’un chiffre d’affaires additionnel à l’export de plus 10 milliards de DH, selon Bouhadhoud.
    Parmi les mesures prises par le gouvernement en faveur de cet écosystème, on retient l’octroi d’une prime aux deux premiers fournisseurs pionniers de produits de connexions et de terminaux des faisceaux de câble à hauteur de 30% du montant total de l’investissement.
    A cela s’ajoutent deux autres primes de 20% du montant total de l’investissement chacune. L’une concerne les deux premiers fournisseurs de pièces de mécanique de précision destinées aux chaînes de fabrication des faisceaux de câbles et l’autre accordée aux deux meilleurs fournisseurs de pièces volumineuses d’injection plastique. «J’invite le groupe Delphi à saisir cette opportunité pour diversifier ses activités au Maroc en se positionnant dans ces créneaux et surtout dans les connectiques, dont le marché local est estimé à plus de 350 millions d’euros», conclut Bouhadhoud.

    Convention avec l’Anapec

    LA cérémonie d’inauguration a été marquée également par la signature d’une convention entre l’Anapec et Delphi Maroc dont l’objectif est d’assurer l’accompagnement du groupe dans sa politique de recrutement, selon un calendrier défini. Ainsi, l’entreprise compte recruter 200 personnes à fin 2014, 800 autres en 2015 et autant en 2016.
    A noter que le site de Kénitra est déjà opérationnel avec un effectif de près de 1.700 personnes, selon le management du Groupe.

    N.E.A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc