×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Société

    Michael Schumacher: La fin d’un mythe?

    Par L'Economiste | Edition N°:4183 Le 31/12/2013 | Partager
    Le coureur automobile souffre d’un grave traumatisme crânien
    Ses chances de survie sont minces, après sa chute sévère en ski
    Il est pris en charge par un hôpital spécialisé à Grenoble

    Michael Schumacher a été transporté à demi-conscient en hélicoptère au CHU de Grenoble

     

    A l’heure où nous mettions sous presse, l’état actuel de Michael Schumacher, «Schumi» pour les fans, était critique après son grave accident de ski alpin selon les spécialistes. A son arrivée au CHU de Grenoble, il souffrait d’un traumatisme crânien avec coma qui a nécessité une intervention neurochirurgicale immédiate. L’ex-champion de formule 1, qui souffrait en fait d’une hémorragie cérébrale, devait subir une opération  particulièrement délicate. Pour l’heure, il est en situation de coma artificiel et souffre de lésions importantes au cerveau. Quoi qu’il en soit, un nouveau bilan de santé sera publié aujourd’hui à 11h et devrait dévoiler plus de détails quant à ses chances de survie.
    Mais les fans du champion international peuvent encore garder espoir. En effet, l’établissement où est hospitalisé Michael Schumacher traite et prend en charge régulièrement des skieurs ayant de graves traumatismes d’après Guillaume Emeriaud, spécialiste des traumatismes crâniens travaillant actuellement à l’hôpital Sainte-Justine. «Il est dans un centre de neurotraumatologie très réputé en France et au niveau international», a-t-il également affirmé.
    «Schumi» a été hospitalisé suite à un accident de sport d’hiver à la station de Méribel en Savoie. Il skiait le 29 décembre dans la station de Méribel au niveau d’une zone non sécurisée entre la piste Georges Mauduit et celle de la Biche. Alors qu’il s’essayait à du hors-piste en compagnie de son fils, il a sévèrement chuté  sur un pic rocheux et a été heurté à la tête malgré la protection du casque. Il est alors immédiatement repéré puis sauvé par deux pisteurs-secouristes quelques instants après son accident. Le champion mondial a été ensuite déplacé semi-inconscient par hélicoptère médical vers le centre hospitalier intercommunal Albertville-Moûtiers puis, en raison de complications, vers le Centre hospitalier universitaire de Grenoble.
    Michael Schumacher est une figure du sport automobile que l’on ne présente plus. Avec sept titres de champion du monde de Formule 1 et 91 victoires en Grand Prix de Formule 1, il est détenteur du plus important et valorisant palmarès de cette discipline. A ce jour, ce champion a explosé la plupart des records de la discipline. Il mérite alors d’être cité parmi les plus grands tels que  Jim Clark, Ayrton Senna ou encore Alain Prost.
    Après un apprentissage en karting dans des formules monoplaces mais également au sein du championnat du monde des voitures de sport, Schumacher a entamé sa carrière de Formule 1 durant l’année 1991. Il a remplacé à cette époque Bertrand Gachot dans la jeune écurie Jordan, peu avant le Grand Prix de Belgique lors duquel il décrocha sa première victoire en F1. Dès le Grand Prix suivant, il est recruté par l’écurie Benetton Formula avec laquelle il remporte ses deux premiers titres de champion du monde en 1994 et en 1995. En 1996, il intègre la Scuderia Ferrari qu’il contribue à remettre sur les rails après une longue période d’échecs successifs. Il décroche ainsi en 1997 cinq victoires et gagne un an plus tard six Grands Prix en Argentine, au Canada ou encore en Hongrie. Le succès sera au rendez-vous jusqu’en 2006 pour le tandem Schumacher-Ferrari qui remportera au total cinq titres mondiaux et des dizaines de victoires. Parmi ses plus grands succès de la période, l’on compte entre autre ses victoires  de GP mais également son duel contre Sébastien Loeb à la «Race of Champions» en 2004. Il prend sa retraite une fois la saison 2006 clôturée. Son dernier Grand Prix, qui s’est tenu au Brésil le 22 octobre 2006, témoignait de ses performances toujours présentes malgré une défaite au championnat du monde face à  Fernando Alonso. Le coureur automobile était en effet parvenu à remonter après une crevaison de la dernière à la 4ème place. De 2007 à 2009, il travaille toujours à la Scuderia mais en tant que consultant uniquement. Son second retour sur les circuits en 2010 chez Mercedes Grand Prix ne lui aura valu aucune victoire. Le sportif émérite met fin officiellement à sa carrière en Formule 1 à l’âge de 43 ans.

    Karim AGOUMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc