×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie Internationale

Céréales: Production mondiale record

Par L'Economiste | Edition N°:4108 Le 09/09/2013 | Partager
Elle devrait atténuer les tensions sur les cours
Redressement de la production du maïs aux Etats-Unis
Les dernières prévisions de la FAO

Parallèlement à l’Indice des prix alimentaires, la FAO a publié, le 5 septembre,  ses nouvelles prévisions de la production céréalière mondiale de 2013/2014, qui devrait s’établir à 2.492 millions de tonnes

CÉRÉALES à gogo ! La FAO qui vient de publier ses nouvelles prévisions de la production mondiale des céréales prévoit une récolte exceptionnelle pour la saison 2013/2014. Elle devrait s’établir à  2.492 millions de tonnes, soit un accroissement de 14 millions de tonnes (0,5%) par rapport aux prévisions de juillet. Cette progression est due aux chiffres officiels de la récolte du maïs en hausse en Argentine et à l’amélioration des perspectives en UE et en Ukraine, indique l’Organisation. Une situation qui aura certainement un impact sur la baisse des prix. Au Maroc, la campagne 2012-2013 a aussi terminé sur un record: 97 millions de quintaux dont 52 millions de blé tendre. Avec cette nouvelle estimation, indique la FAO, la production céréalière mondiale établirait un nouveau record avec une hausse de 179 millions de tonnes (7,7%) par rapport à l’an passé. Cette progression traduit un accroissement de 10,5% de la production de céréales secondaires qui s’élèverait à 1.285 millions de tonnes et une hausse de 7,6% de la production du blé qui passerait à 710 millions de tonnes.
La production rizicole mondiale devrait, elle, augmenter de 1,3%, pour atteindre un nouveau record de 497 millions de tonnes (en équivalent usiné).
La FAO s’est intéressée aussi à l’utilisation mondiale de céréales. Elle est estimée à 2.413 millions de tonnes, en léger recul par rapport aux prévisions précédentes, mais supérieure de 3,2% au chiffre de 2012/13. Sur la base des dernières prévisions, l’utilisation totale de céréales pour la consommation alimentaire directe devrait progresser de 1,2% et passer à 1.094 millions de  tonnes. La consommation céréalière mondiale par habitant demeurerait ainsi stable à un peu plus de 152 kg (67 kg pour le blé et près de 57 kg pour le riz).
Quid des stocks céréaliers? Les prévisions à la clôture de la campagne 2013- 2014 ont été légèrement revues à la hausse depuis juillet. Elles s’établissent à 569 millions de tonnes, traduisant essentiellement le relèvement prévu des stocks de maïs. Ces derniers devraient dépasser de 13% (65,5 millions de tonnes) leurs faibles niveaux d’ouverture et affichent leur plus haut niveau depuis 2001/02. Compte tenu des projections actuelles de la demande globale, l’accroissement des stocks devrait porter le rapport mondial stocks/utilisation à 23,3%, son plus haut niveau depuis 2002/03.


F.  Z. T.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc