×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie Internationale

    Production céréalière: Un record historique!

    Par L'Economiste | Edition N°:4074 Le 15/07/2013 | Partager
    2,5 milliards de tonnes, +7,2% par rapport à 2012
    L’Afrique du Nord améliore ses scores, sauf la Tunisie

    La FAO prévoit un record historique pour la production céréalière mondiale en 2013, qui s’établira à 2,5 milliards de tonnes, enregistrant ainsi une augmentation de 7,2% par rapport à 2012. Dans un rapport publié jeudi 11 juillet, l’institution onusienne assure que la production de 2013 contribuera à «reconstituer les stocks mondiaux et à relever les perspectives de marchés plus stables en 2013/2014». L’envolée des volumes est notamment due à l’augmentation de la production européenne qui a crû de plus de 12%, s’établissant autour des 468 millions de tonnes.  Mais l’Extrême-Orient reste le plus grand producteur de céréales mondial, avec plus d’un milliard de tonnes en 2013. La production de blé s’établirait autour des 700 millions de tonnes, en hausse de 6,8%. Un nouveau record qui compense largement les réductions de l’année dernière. Les céréales secondaires, elles, devront s’établir autour des 1.300 millions de tonnes produites de par le monde, soit une évolution de près de 10%. La production rizicole augmentera de 1,9% et atteindra les 500 millions de tonnes, avec un regain important dans toutes les régions, sauf en Europe et aux Etats-Unis.
    D’après les prévisions de la FAO, les spéculations vont reculer. L’usage effectif des céréales augmentera de 3,4% par rapport à 2012, ce qui correspond en volume à l’utilisation de 2,41 milliards de tonnes. Une tendance qui reflète notamment la recrudescence de l’usage alimentaire des céréales, qui absorbera 843 millions de tonnes. Ainsi, la consommation mondiale moyenne augmente de près d’un kilogramme par habitant par rapport à 2012, et s’établit à plus de 153 kg/hab.
    La FAO, qui fait un focus sur l’Afrique du Nord, souligne que la région retrouve une bonne santé, après les faibles récoltes affectées par les conditions météorologiques de 2012. La production de blé s’établit à 20,7 millions de tonnes dans la région, soit 15,4% de plus qu’en 2012. La Tunisie se dégage tristement du lot, puisque sa production sera en dessous de la moyenne, et déclinera par rapport à la production exceptionnelle de l’année précédente, due notamment à des pluies inhabituelles.
    Le rapport précise que le Maroc a «bénéficié de l’augmentation des semences certifiées qui augmentent le rendement». Cela lui permet de s’offrir le rang de deuxième de la classe, avec une production totale de 9,4 millions de tonnes, loin derrière l’Egypte et ses 23,4 millions de tonnes.
    Cependant, et malgré l’augmentation de la production, l’Afrique du Nord reste fortement dépendante des importations pour couvrir sa consommation.


    Rime AIT EL HAJ

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc