×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Sortez vos livres, aidez des enfants

Par L'Economiste | Edition N°:4062 Le 27/06/2013 | Partager
Une collecte par l’association Sqala pour les élèves de la médina de Casablanca
Le but est de faire aimer la lecture

LA lecture pour tous, c’est un des nombreux engagements de l’association Sqala. Celle-ci lance un appel au don de livres et de revues en tous genres pour les élèves des trois écoles de la médina de Casablanca: Omar Ibn Abdelazziz, Ibn Arroumi et Fatima Al Fihria. Tous ceux désireux d’apporter leur contribution pourront dès aujourd’hui déposer leurs livres à l’accueil du restaurant La Sqala. Et comme l’esprit de cette initiative insiste sur les rapports d’échange et de partage, l’association se fera un plaisir d’offrir un thé à la menthe à tous ceux qui auront répondu à l’appel.
Catherine Barut, SG de l’association, se charge de la dimension sociale des actions menées en se concentrant sur les enfants résidant dans l’ancienne médina. Plusieurs pôles francophones ont été mis en place dans les trois écoles de la médina afin de permettre aux élèves d’emprunter et de consulter des livres et, pourquoi pas, d’en faire des férus de la lecture.

Pour la petite histoire

Cette idée est née d’une légende qui s’avère être véridique: en marge de l’édition 2010 du SIEL de Casablanca, la célèbre conteuse Amal Khizioua s’était produite devant les enfants de la médina. Comme nous le raconte Catherine Barut, les interactions se faisaient rares jusqu’à l’intervention d’une jeune fille qui a beaucoup échangé avec la conteuse. Celle-ci, maîtrisant très bien le français, s’était sentie très à l’aise face à la conteuse, ce qui l’a encouragée à s’exprimer et à partager ses impressions. L’association Sqala a tout de suite saisi le coche, comprenant l’importance de la maîtrise de cette langue pour une plus grande assurance.
Ainsi, en partenariat avec l’INDH, le ministère de l’Education nationale et l’Institut français de Casablanca, l’association a mis en place ces pôles francophones afin d’apporter un enseignement de qualité aux enfants et les pousser à lire plus. Elle a pris l’initiative de créer des classes pilotes dont le concept en est à sa deuxième année. Au tout début, trois classes étaient pilotées. Un nombre qui est passé à 17 cette année. L’Institut français se chargeant de former les professeurs à enseigner autrement: en mettant l’accent sur l’interactivité, l’harmonie et le travail en groupe.
«L’objectif est d’avoir une complète autonomie d’ici cinq ans. Les professeurs formés formeront à leur tour et n’auront ainsi plus besoin de l’Institut français à ce niveau. Seulement, les moyens manquent. C’est pourquoi nous faisons appel à la solidarité de chacun pour contribuer à l’épanouissement de ces enfants défavorisés», tient à préciser Catherine Barut.
L’association fourmille d’idées pour apporter plus de bien-être à ces enfants. Des ateliers d’arts plastiques, des sorties cinéma, une chorale de chant prévue l’an prochain… En dépit de ses moyens limités, des projets concrets voient le jour. C’est le cas par exemple de «M’dina dyalna», un projet initiant les enfants à la photographie.


Sanaa EDDAÏF

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc