×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Régions

Souss: La bourse des primeurs désespérément vide

Par L'Economiste | Edition N°:3955 Le 28/01/2013 | Partager
Aucune démarche pour mettre en activité la structure n’a abouti
Les propriétaires toujours sans titres fonciers individuels
Ils réclament une solution pour le complexe

Ce sont 228 locaux commerciaux sur 17 ha qui sont déserts depuis plus de 15 ans. Un investissement de 90 millions de DH qui n’a jusqu’à présent généré aucune valeur ajoutée à la zone 

«Ni bourse, ni primeurs!» Cette phrase qui circule sur le net qualifie bien la situation dans laquelle se trouve la bourse des primeurs à Sidi Bibi dans la province de Chtouka Aït Baha, ou du moins ce qu’il en reste. Le complexe est désespérément vide depuis plus de 15 ans. Pourtant, la structure avait été ouverte aux producteurs en 2007. Mais le complexe est toujours désert. «Il semble que le lobby du marché de gros d’Inezgane a véritablement du poids», souligne à ce sujet un propriétaire d’un local sur les lieux. Aucune démarche jusqu’à présent concernant cette structure n’a abouti. Pourtant, plusieurs initiatives avaient été entreprises. En 2005, pour réactiver ce dossier, un appel à manifestation d’intérêt avait été lancé pour trouver un gestionnaire pour la plateforme. Mais l’initiative était restée infructueuse. Par la suite, le complexe a commencé à abriter dès 2007 un commerce de gré à gré par le fait de quelques agriculteurs en conflit avec le gestionnaire du marché de gros d’Inezgane. Mais l’infrastructure n’a jamais fait office de bourse. Les propriétaires des locaux constitués en collectif tout comme le groupement des communes dénommé Al Mostakbal, en charge de la structure, n’ont cessé depuis d’interpeller élus et institutionnels pour trouver une solution. Mais en vain. Au Conseil régional du Souss-Massa-Draâ, on avoue que le dossier n’est pas à l’ordre du jour. Selon une source bien informée, la collectivité serait échaudée quant à ce dossier depuis qu’elle a été rappelée à l’ordre par la Cour des comptes suite à l’étude d’un coût de 500.000 DH qu’elle a réalisée il y a quelques années pour identifier les différentes solutions pour l’exploitation de la plateforme. Celle-ci a nécessité 90 millions de DH dont 30 millions pour les infrastructures de base et services administratifs.
Le montant restant, financé par les bénéficiaires, a été utilisé pour construire divers locaux. Au total, 17 hectares ont été aménagés pour abriter la bourse qui réunit, entre autres, 228 locaux commerciaux. Mais, aujourd’hui, tout, hormis quelques commerces en façade, est vide.
A l’image du démarrage d’activité de cette structure, la production de titres fonciers individuels traîne aussi en longueur. «Certes, ce n’est pas le cœur du problème. Mais il y a quelque chose d’inexplicable à ce sujet. Ce dossier n’avance pas du tout, pourtant nous ne cessons d’interpeller les personnes en charge de ce volet», indique un attributaire. Il faut apparemment une véritable volonté politique pour débloquer et dénouer tout cela. 


De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc