×
A l’envers
A l’envers Par Radia LAHLOU
Le 01/02/2023

Il faut croire qu’au Maroc les investissements marchent à l’envers. On peut miser des centaines de millions de dirhams pour rameuter les touristes de la planète entière,... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Adoption: L’«oukase» contesté de Ramid

Par L'Economiste | Edition N°:3894 Le 23/10/2012 | Partager

En imposant le critère de la résidence au Maroc pour pouvoir adopter, le ministre de la Justice et des Libertés limite les chances d’adoption des enfants abandonnés, surtout à un moment où les problèmes budgétaires chez les associations de bienfaisance sont devenus légion Hiba a 4 ans. Abandonnée depuis plusieurs mois par ses parents biologi...

Vous pouvez consulter cette archive avec:

ou



Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite