×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 159.147 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 199.098 articles (chiffres relevés le 27/5 sur google analytics)
Europe

Espagne: La famille royale dévoile ses comptes

Par L'Economiste | Edition N°:3689 Le 30/12/2011 | Partager
Le roi Juan Carlos publie le salaire de la maison royale
Il touche un salaire brut de 292.752 euros
Objectif : réhabiliter une image ternie par le scandale Urdangarin

La maison royale espagnole vient de publier ses revenus afin de réhabiliter l’image ternie de la famille royale suite au scandale du gendre du roi Juan Carlos. Le monarque touche pas moins de 292.752 euros sur un total de 8,434 millions réservé à l’ensemble de sa famille

Une première! La maison royale espagnole vient de publier officiellement le détail de ses comptes. Objectif : faire preuve de transparence face au scandale de corruption qui ternit actuellement l’image du roi Juan Carlos.
En effet, le gendre du roi, Inaki Urdangarin, ancien champion de handball âgé de 43 ans et marié à la princesse Cristina, la plus jeune des filles du roi Carlos et de la reine Sophia, est cité dans une affaire de corruption impliquant l’institut Noos, un organisme qu’il a dirigé entre 2004 et 2006. Le délit en question, au niveau duquel pas moins de 2,3 millions d’euros auraient été détournés, pourrait avoir servi à organiser un congrès sur le tourisme et le sport qui a eu lieu en 2005 et en 2006. Par ailleurs, l’un des associés d’Urdangarin, Diego Torres, a déjà été inculpé dans cette affaire. De plus, le gendre du roi d’Espagne sera bientôt jugé.
Un évènement qui pourrait avoir de sérieuses retombées sur l’opinion et la notoriété de la Couronne espagnole, même si Urdangarin a été mis à l’écart des activités royales et des apparitions de la famille du roi en acceptant un poste chez Telefonica qui l’avait muté à Washington depuis 2009. En effet, selon les sondages officiels, 13% des Espagnols affirment que leur opinion de la Couronne a empiré ces dernières semaines. Juan Carlos, âgé de 73 ans, a pourtant toujours été un monarque discret et respecté par son peuple, notamment pour avoir apporté la démocratie en Espagne après le scandale Francisco Franco.
D’après les publications, sur les 8,434 millions d’euros versés par le gouvernement espagnol à la famille royale en 2011, le salaire du roi Juan Carlos s’élève à près de 292.752 euros par an, dont 140.519 euros sont réservés au traitement et 152.233 aux frais de représentation. Son fils Felipe, âgé de 43 ans, perçoit un salaire de 70.260 euros et des frais de représentation de 76.117 euros, ce qui équivaut à la moitié du salaire du roi. Le reste de la famille royale, constitué de la reine, Letizia (l’épouse de Felipe) et des Infantes Elena et Cristina, touche des frais de représentation ne dépassant pas les 375.000 euros au total.
Par ailleurs, tous les salaires de la famille royale sans exception ont chuté de 15% en 2010, et ont été gelés cette année suite à la baisse des revenus des hauts fonctionnaires décidée par l’ancien gouvernement espagnol dans le cadre de mesures d’austérité.

Karim AGOUMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc