×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Brèves internationales

    Brèves Internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:3676 Le 13/12/2011 | Partager

    • Opep: La production au plus haut
    La production des douze membres de l’Opep a atteint en novembre 30,785 millions de barils par jour, son plus haut niveau en trois ans, avec l’Arabie saoudite pompant près de 10 mbj, selon la revue spécialisée MEES. L’Opep se réunit ce mercredi pour discuter des niveaux de production.
    Les cours du pétrole reculaient, hier lundi. Le baril de Brent de la mer du Nord s’échangeait à 107,44 dollars sur l’Intercontinental Exchange de Londres. Pour sa part, le baril de light sweet crude cédait 1,28 dollar, à 98,13 dollars, restant cantonné sous le seuil de 100 dollars.

    • L’OCDE se penche sur le mal être au travail
    Le rapport «mal être au travail ? Mythes et réalités sur la santé mentale et l’emploi» révèle qu’un travailleur sur cinq souffre de troubles mentaux, comme la dépression ou l’anxiété, et que bon nombre d’entre eux peinent à s’en sortir.
    Sur quatre travailleurs présentant un trouble mental, trois font état d’une baisse de productivité au travail, la proportion n’étant que de un sur quatre pour les travailleurs en bonne santé. Les absences sont également beaucoup plus fréquentes chez les personnes atteintes d’une maladie mentale.
    Par ailleurs, 30 à 50% des nouvelles demandes de pension d’invalidité dans les pays de l’OCDE sont désormais motivées par une mauvaise santé mentale.

    • Croissance mondiale: L’OCDE s’inquiète
    Les indicateurs avancés de l’OCDE signalent un ralentissement de l’activité des principales économies mondiales. L’indicateur composite avancé pour la zone OCDE, tout comme celui du G7, a enregistré un recul de 0,3 point en octobre.
    Il s’agit du 8e mois consécutif de baisse pour la zone des 34 pays de l’OCDE, avec un premier recul très léger en mars. Pour le G7, le repli est le septième consécutif.
    Les indicateurs composites avancés pour le Canada, la Chine et les États-Unis continuent de signaler un ralentissement de l’activité économique autour de sa tendance de long terme mais avec un léger déclin par rapport au mois.
    Quant aux indicateurs pour le Japon et la Russie, ils montrent une activité économique au-dessus de la tendance de long terme, avec un ralentissement léger pour la Fédération de Russie et un ralentissement un peu plus fort tout en étant modéré pour le Japon.
    L’OCDE avait estimé que la croissance mondiale devrait encore ralentir: après 3,8% cette année, elle freinerait à 3,4% l’an prochain (au lieu de 4,6% prévu en mai). Et la reprise, à partir de mi-2012, ne sera que progressive et modeste, tirée par les pays émergents.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc