×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Finances-Banques

    S2M décroche son visa pour la Bourse

    Par L'Economiste | Edition N°:3675 Le 12/12/2011 | Partager
    La société cède 30% de son capital, soit 240.000 titres
    La souscription est ouverte du 16 au 20 décembre

    «Cette introduction en Bourse intervient à un moment où l’entreprise atteint une maturité financière, managérielle et commerciale prouvée», déclare Aziz Daddane, président du directoire

    COMME annoncé en exclusivité par L’Economiste, après Stroc Industrie et Jet Alu, S2M fait son entrée à la Bourse. L’opération, dont le montant s’élève à 78 millions de DH, intervient avant fin décembre. En effet, le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) vient de viser la note d’information relative à l’introduction en Bourse de S2M. «Cette introduction intervient à un moment où l’entreprise atteint une maturité financière, managérielle et commerciale prouvée. Dans la vie d’une entreprise en croissance régulière, il est important de solliciter l’avis et la participation du marché de l’épargne. Je suis convaincu que la cotation de S2M confirmera sa valeur et contribuera à étendre sa notoriété et son rayonnement», déclare Aziz Daddane, président du directoire. L’opérateur de solutions monétiques et de moyens de paiement est accompagné par le Crédit du Maroc Capital. L’inscription à la cotation des titres S2M prendra la forme d’une cession de 30% du capital. L’opération porte sur la cession de 240.000 actions au prix ferme de 325 DH l’unité. La période de souscription à l’entrée en bourse de S2M est fixée entre le 16 et le 19 décembre (en cas de clôture anticipée). En cas de clôture normale, l’opération pourrait se prolonger au 20 décembre. La cotation des actions de S2M est prévue au 2e compartiment de la Bourse de Casablanca et ce, à compter du 27 décembre.
    Employant 150 personnes, S2M est l’un des opérateurs majeurs de la monétique. Ses capitaux propres et assimilés s’élèvent à 62,11 millions de DH.
    L’opérateur compte 125 références dans une trentaine de pays, notamment les Etats-Unis, la France, l’Iran, les Iles Maurice, l’Inde, certains pays d’Afrique subsaharienne… D’ailleurs, il vient de décrocher le plus gros contrat de son histoire avec trois des plus grandes banques éthiopiennes. A noter aussi que S2M possède une seule filiale, implantée en Tunisie. Mais son chiffre d’affaires n’est pas significatif.
    En 2010, le chiffre d’affaires de la société s’est établi à 142,9 millions de DH, dont 40% réalisés à l’international. Pour ce qui est du produit d’exploitation, il s’est élevé à 142,6 millions de DH, pour un bénéfice net de 15,04 millions de DH. Le chiffre d’affaires de S2M pour l’année 2009 a enregistré une croissance de 21,2% par rapport à 2008. Une hausse qui s’explique par la montée en régime du centre de production en raison de la demande du marché en termes de cartes de paiement et d’activités. Autre facteur à l’origine de cette croissance, l’augmentation de 18,3% du chiffre d’affaires des activités Solutions, imputable à l’accroissement du nombre de nouveaux contrats. En revanche, pour l’année 2010, le chiffre d’affaires a connu une baisse de 3% par rapport à 2009. En cause, un léger repli des activités Solutions et le retard de la mise en force de certains contrats.
    A fin 2010, l’endettement net de l’entreprise s’élève à 24,2 millions de DH. Soit une évolution moyenne de 7% sur la période 2008-2010. Une évolution qui s’explique par la progression des concours bancaires en 2010.

    Hassan EL ARIF

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc