×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Evénement

Sama Dubaï quitte la marina de Casablanca

Par L'Economiste | Edition N°:3670 Le 05/12/2011 | Partager
Il cède ses parts dans Al Manar à CGI
Le groupe immobilier seul dans le tour de table
Lancement aujourd’hui de la commercialisation de 134 unités résidentielles

Source: Al Manar
Master plan de «Casablanca Marina». Suite au retrait de Sama Dubaï du projet, la CGI est désormais maître à bord dans l’aménagement et la viabilisation de l’ensemble des composantes et le développement du centre d’affaires, des logements ainsi qu’une résidence touristique

Après Amwaj à Rabat, Sama Dubaï se retire du tour de table de Al Manar Development Company. Le groupe émirati vient de céder ses parts (30%) de la société en charge du projet de la marina de Casablanca à sa maison mère, la Compagnie générale immobilière (CGI). Sur le coût de cette transaction, le management du groupe est resté discret. Toutefois, selon nos informations, Al Manar Development Company a été capitalisé à 100 millions de DH. Suite à cette opération, la CGI est désormais maître à bord dans l’aménagement et la viabilisation du projet et le développement d’un centre d’affaires, de logements ainsi qu’une résidence touristique. L’objectif est d’accélérer la cadence des travaux. La société confirme «sa volonté de maintenir les plannings de livraison annoncés». Elle projette aussi de nouer des partenariats d’envergure dans le cadre de sa stratégie de filialisation afin d’apporter de la valeur à ses projets.
Sur les délais, Al Manar s’engage à livrer une première tranche de son projet en mars prochain. Lancée depuis 2009, cette composante comprendra des tours de bureaux d’environ 111.000 m2 de planchers (soit 16% de la superficie globale du projet). La 2e tranche dont les travaux ont démarré fin 2010 abritera des immeubles de 150.000 m2 (21% du projet) juste derrière les premières tours. A ce niveau, les travaux de gros œuvres devraient être achevés en avril prochain pour une livraison fin 2012. Sur les produits résidentiels, le développeur du projet est bien avancé. Après une première tranche qui a été écoulée avec succès, il lance, aujourd’hui 5 décembre, la commercialisation d’un deuxième lot de 104 unités «small size» (d’une superficie variant entre 60 et 100 m2) et 30 duplexes- jardins (entre 180 et 300 m2).
A ce jour, plus de 1,5 milliard de DH ont été investis sur tout le projet Casablanca Marina. Le coût global du programme est estimé à 7,8 milliards de DH, dont 5 milliards à investir directement par Al Manar Development Company. Le reste (près de 3 milliards de DH) est apporté par les autres investisseurs dont Aldar et New Marina Casablanca.
Sur le plan boursier, la CGI connaît à l’image des autres sociétés immobilières une baisse importante des cours. Le titre se détériore de plus de 38% par rapport au début de l’année et se négocie à 1.100 DH. Avec une capitalisation de 20,3 milliards de DH, l’action affiche des niveaux de valorisation mitigés avec un rendement de 1,64% et un bénéfice par action de 21,2 DH.

Bouchra SABIB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc