×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Energies renouvelables: Un premier bilan d’étape

Par L'Economiste | Edition N°:3623 Le 26/09/2011 | Partager
Les développeurs du parc de Taza et de Ouarzazate connus avant la fin de l’année
La part des énergies renouvelables sera portée à 42% de la puissance globale

DOSSIER stratégique, les programmes intégrés en énergies renouvelables, solaire et éolienne ont fait un bilan d’étape présenté au Souverain jeudi 22 septembre. L’état d’avancement des différents projets que le Maroc s’est engagé à réaliser d’ici 2020 a été dressé par Ali Fassi Fihri, directeur de l’ONE, et Mustapha Bakkouri, directeur général de l’agence Masen. L’exercice s’est déroulé en présence de Zoulikha Nasri, conseillère du Souverain, et Amina Benkhadra, ministre de l’Energie et des Mines.
Pour diversifier le bouquet énergétique, le Maroc s’est fixé comme objectif de porter la part de ces énergies à 42% de la puissance globale installée. L’éolien, l’hydraulique et le solaire y contribueront chacun à hauteur de 14%.
Doté de 31,5 milliards de dirhams, le programme marocain intégré de l’énergie éolienne permettra de réduire les importations d’énergie en économisant annuellement 2,5 millions de TEP (tonnes équivalent pétrole) et en évitant ainsi l’émission de près de 9 millions de tonnes de CO2 par an.
Piloté par l’Office national de l’électricité (ONE), ce programme table sur la réalisation de nouveaux parcs éoliens pour porter la puissance électrique installée d’origine éolienne de 280 MW actuellement à 2.000 MW en 2020. Il vise aussi l’intégration industrielle de la filière en fabricant les équipements des parcs éoliens localement ainsi que la promotion de la recherche-développement et de la formation.
Ce projet qui met en valeur le potentiel du Maroc en énergie éolienne, estimé à 25.000 MW, comprend 280 MW déjà réalisés dans les parcs d’Abdelkhalek Torres (50 MW), de Lafarge (30 MW) à Tétouan, d’Amougdoul à Essaouira (60 MW) et de Tanger1 (140 MW). A côté de cela, 720 MW sont en cours de développement à Tarfaya (300 MW), Akhfenir (200 MW) et Bab El Oued (50 MW) à Laâyoune ainsi que Haouma (50 MW) et Jbel Khalladi (120 MW) à Tétouan.

 

Plan solaire

 

Il reste ainsi à construire 1.000 MW sur cinq nouveaux sites choisis pour leur grand potentiel: Tanger2 (150 MW), Koudia El Baida à Tétouan (300 MW), Tiskrad à Laâyoune (300 MW), Boujdour (100 MW) et Taza (150 MW). Taza est aujourd’hui en cours. En tout cas, sept grands groupes ont été préqualifiés pour le réaliser. Le développeur retenu sera en principe connu d’ici la fin de l’année.
Pour sa part, le plan de production d’énergie solaire, lancé en novembre 2009 et doté d’une enveloppe de près de 9 milliards de dollars, avance aussi. Le premier projet qui sera mis en route est celui de Ouarzazate. Sa première phase d’une capacité de 125 à 160 MW sera réalisée en partenariat public/privé (PPP) avec un montage financier en IPP (independant power production). Pour l’heure, 4 consortiums sur 19 ont été retenus à l’issue de la phase de préqualification. Le développeur final de ce projet sera en principe connu d’ici la fin de l’année. En tout cas, des bailleurs de fonds se sont déjà manifestés puisque l’AFD et le Fonds pour les technologies propres apportent 2,6 milliards de DH. Le plan solaire vise la mise en place en 2020 d’une capacité de production de 2.000 mégawatts équivalente, soit 38% de la puissance installée à fin 2008. Il permettra d’économiser 1 million de TEP et d’éviter l’émission de 3,7 millions de tonnes de CO2 par an.

K. M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc