×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Imtiyaz prime ses meilleurs bacheliers

Par L'Economiste | Edition N°:3612 Le 09/09/2011 | Partager
Des bourses de 1.000 à 5.000 DH par mois
Maroc Telecom réaffirme son soutien à l’éducation

Depuis la mise en place de l’initiative Imtiyaz de Maroc Telecom en 2006, près de 203 étudiants ont pu profiter de ces bourses réservées aux meilleures

Pour la 6e année consécutive, l’Association Maroc Telecom pour la création d’entreprises et la promotion de l’emploi récompense les bacheliers majorants. L’édition Imtiyaz 2011 s’est déroulée dans une ambiance bon enfant, mercredi à Rabat. Sous le regard des parents et autres proches venus les soutenir, les élèves, dont certains ont obtenu des moyennes supérieures à 18/20, ont été récompensés pour leurs efforts et persévérance. Le rendez-vous a permis de gratifier les huit meilleurs bacheliers 2011 du Maroc pour chacune des filières du baccalauréat ainsi que les 81 majorants, représentant les 16 académies régionales. Et ce, en présence du président du directoire de Maroc Telecom, Abdeslam Ahizoune, et de Latifa El Abida, secrétaire d’Etat auprès du ministère de l’Education nationale. L’association a par ailleurs octroyé des prix d’excellence aux 53 enfants des salariés de Maroc Telecom ayant obtenu la mention «très bien» pour l’année scolaire. Elle a également fait bénéficier annuellement d’une cinquantaine de bourses les bacheliers méritants issus de milieux défavorisés. Depuis la mise en place de cette initiative en 2006, près de 203 étudiants ont pu profiter de ces bourses de l’association pour une durée d’étude allant jusqu’à 5 ans. Les bénéficiaires doivent s’engager dans des formations particulièrement recherchées dans les domaines des télécommunications. Il s’agit notamment des nouvelles technologies de communication, des sciences de l’information, des sciences économiques et juridiques, de la gestion marketing, financière et commerciale. Les montants des bourses mensuelles, sur 10 mois par an, sont de 1.000 DH pour la 1re et la 2e année d’études au Maroc et de 1.500 DH à partir de la 3e année. Les étudiants à l’étranger ont droit à une bourse mensuelle de 5.000 DH.
Devant les élèves, le président du directoire de Maroc Telecom a réaffirmé la volonté de l’entreprise de s’investir dans l’éduction et la formation. Ahizoune a ainsi insisté sur «l’importance pour les acteurs du secteur privé d’investir dans la richesse intellectuelle de notre pays, grâce à des partenariats et des synergie avec le secteur public». Comme pour confirmer sa déclaration, l’assistance a eu droit au témoignage d’une des élèves bénéficiaires de la bourse Maroc Telecom. Un coup de pouce qui lui a permis d’accéder à une grande école française. De quoi motiver davantage les jeunes bacheliers.

Maimouna DIA

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc