×
Remise en question
Remise en question Par L'Economiste, Ahlam NAZIH
Le 22/05/2024

Oui, les Marocains sont nombreux à vouloir quitter le pays. Parmi les ingénieurs, des promotions tout entières prennent le large,... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Maroc: Comment Tibu Africa transforme la vie des femmes par le sport

Par Fatima EL OUAFI | Edition N°:6718 Le 06/03/2024 | Partager

Fondée en 2011 au Maroc, Tibu Africa vise à créer de véritables chemins de réussite personnelle et professionnelle par le biais du sport. Les programmes à fort impact social lancés par l’ONG ont permis de toucher plus de 250.000 bénéficiaires en 2022 avec un intérêt tout particulier pour l’émancipation des filles et des femmes et leur intégration socioéconomique.

tibu-africa-mamns-018.jpg

Basé sur des modules inspirants dispensés par des coachs professionnels et des athlètes féminines, le  programme «Mama Fit» utilise le sport comme un moyen de renforcer la confiance en soi et de promouvoir l'indépendance financière (Crédit: Tibu Africa)

Le sport est un véritable levier d’émancipation. C’est avec cette conviction chevillée au corps que l’association marocaine Tibu Africa œuvre à éradiquer les stéréotypes de genre et à encourager le leadership féminin. «En 2011, nous avons créé l’association à but non lucratif, Tibu Maroc, qui utilise le basketball comme un vrai moyen d’éducation, d’inclusion sociale et de développement humain. Devenue aujourd’hui Tibu Africa, l’association utilise la force du sport pour concevoir des solutions sociales, innovantes et durables dans le domaine de l’éducation, de l’autonomisation et de l’inclusion socioéconomiques en faveur des jeunes et surtout des femmes au Maroc et en Afrique», explique Mohamed Amine Zariat, président fondateur de Tibu Africa.

L’ONG s’impose aujourd’hui comme un acteur majeur de l’innovation sociale par le sport sur le continent africain. De fait, elle est présente dans  40 villes marocaines et 5 capitales africaines et, en phase avec son ambition de devenir la locomotive du sport pour le développement en Afrique à l’horizon 2030, s’est engagée à contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de développement durable.

S’adapter aux réalités culturelles et sociales

mohamed-amine-zariat-018.jpg

Axé sur l'émancipation des jeunes filles âgées de 8 à 12 ans dans les zones rurales, le programme «Strong girls, strong world» vise à briser les barrières socioculturelles qui limitent l'accès des filles à l'éducation et à l'autonomie, souligne Mohamed Amine Zariat, président fondateur de Tibu Africa  (Crédit: Tibu Africa)

Concrètement, l’organisation travaille sur des programmes intégrés axés sur l’éducation, l’inclusion socioéconomique et l’entreprenariat des jeunes et des femmes. Concernant ces dernières, Tibu Africa reconnaît l’importance cruciale de l’autonomisation des femmes. «Nos programmes sont adaptés aux besoins spécifiques des communautés à travers des consultations approfondies, impliquant les femmes locales dans le processus de conception.

Notre organisation s’adapte aussi aux réalités culturelles et sociales pour garantir que ces programmes d’autonomisation des femmes soient pertinents et efficaces dans chaque contexte, favorisant ainsi un impact durable», ajoute le président de Tibu Africa. A travers ses programmes, l’association rythme, depuis sa création, le quotidien de milliers de jeunes filles qui s’émancipent et grandissent grâce aux valeurs véhiculées par le sport. Ça «a été ma bouée de sauvetage. Grâce au basket, j’ai repris confiance en moi et j’ai appris à dépasser des barrières psychologiques, culturelles, sociales, etc.», témoigne Rim, 28 ans, qui a monté aujourd’hui un atelier de couture traditionnelle et qui incarne une nouvelle génération de jeunes filles capables de prendre leur destinée en main.

Mama Fit», «Strong Girls, Strong World»

En 2021, Tibu Africa a marqué un jalon impressionnant en touchant plus de 250.000 bénéficiaires. L'ONG a développé plusieurs initiatives, chacune ciblant des groupes spécifiques avec des besoins particuliers.

L'une des réussites notables de Tibu Africa réside dans son programme «Mama Fit». Conçu pour l'autonomisation des femmes dans les quartiers populaires, ce projet utilise le sport comme un moyen de renforcer la confiance en soi et de promouvoir l'indépendance financière. 

Cela passe par une série de modules inspirants dispensés par des coachs professionnels et des athlètes féminines, organisés trois fois par semaine, offrant ainsi aux femmes des opportunités qui dépassent le simple cadre sportif. Un autre volet important de l'action de Tibu Africa est le programme «Strong Girls, Strong World». Axé sur l'émancipation des jeunes filles âgées de 8 à 12 ans dans les zones rurales, ce projet vise à briser les barrières socioculturelles qui limitent l'accès des filles à l'éducation et à l'autonomie. En utilisant le sport comme catalyseur, l'ONG a réussi à inspirer et à affranchir ces jeunes filles des stéréotypes, créant ainsi des changements tangibles dans leurs vies et leurs communautés.

basket-018.jpg

En utilisant le sport comme catalyseur, l'ONG a réussi à inspirer et à affranchir ces jeunes filles des stéréotypes, créant ainsi des changements tangibles dans leurs vies et leurs communautés (Crédit: Tibu Africa)

Les NEET et les écoles d’inclusion socioéconomique

En parallèle, Tibu Africa s'engage également dans l'insertion professionnelle des filles et des femmes de quartiers défavorisés, âgées de 18 à 25 ans «ni en emploi, ni en études, ni en formation»  [ «Not in Education, Employment or Training» (NEET) selon l’acronyme anglais] grâce à ses écoles d'inclusion socio-économique par le sport. Cette initiative novatrice offre une formation qui va au-delà des compétences sportives, préparant les jeunes à des carrières prometteuses et les dotant des outils nécessaires pour réussir dans un monde en constante évolution. Aujourd'hui, Tibu Africa peut se targuer d'être la principale organisation dans le domaine de l'innovation sociale par le sport en Afrique. Son impact tangible sur la vie de centaines de milliers de personnes reflète la vision audacieuse et l'engagement continu de l'ONG envers la transformation sociale.

Par Fatima El Ouafi

leconomiste-017.jpg

-------------------------------------------

Cette publication fait partie du programme «Vers l'égalité», dirigé par Sparknews, une alliance collaborative de 16 médias internationaux mettant en lumière les défis et les solutions pour atteindre l'égalité des sexes.