×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5881 Le 10/11/2020 | Partager

■ Un message militaire perdu par un pigeon ressurgit un siècle après
Une découverte «hyper rare»: sans doute perdu par un pigeon voyageur en 1910, un message militaire allemand a miraculeusement ressurgi en 2020 en Alsace (est de la France) où il a été retrouvé par hasard, a-t-on appris dimanche auprès du conservateur du musée auquel il a été confié. Le message, protégé dans «une petite capsule d'aluminium», a été retrouvé par hasard en septembre dans un champ d'Ingersheim par un couple en balade. Sur les conseils de proches, le couple a remis la capsule et son message au musée du Linge, situé non loin du lieu de la trouvaille, a expliqué à l'AFP Dominique Jardy, le conservateur du Mémorial du Linge d'Orbey. Ce musée est dédié à la bataille qui a opposé en 1915 Français et Allemands sur le versant alsacien du massif des Vosges. A l'intérieur de la capsule, un message manuscrit très bien conservé, rédigé en allemand sur une «sorte de papier calque», dans une écriture proche du gothique et difficilement compréhensible, explique M. Jardy, confirmant des informations du quotidien régional Les Dernières Nouvelles d'Alsace (DNA). «Lorsque le permanent (du musée) m'a appelé, j'ai dit: P...! Une trouvaille comme ça, c'est hyper rare», s'enthousiasme Dominique Jardy, qui confie que «en quarante ans», il n'a «jamais vu ça». Selon lui, la capsule est sans doute remontée à la surface avec le temps, comme c'est parfois le cas avec les grenades ou les obus des deux conflits mondiaux. M. Jardy a fait appel «à un ami allemand» afin de décrypter le message : il a été envoyé par un officier d'un régiment d'infanterie prussien, alors en poste au nord d'Ingersheim, à un supérieur du même régiment. Le texte évoque des manoeuvres allemandes entre Bischwihr et Ingersheim, à une époque où l'Alsace était allemande.

■ Des commerçants mettent symboliquement en vente l'Elysée
Plus de 400 commerces d'Annecy, dans l'Est de la France, ont apposé sur leur vitrine une affichette «A vendre» avec le numéro non pas d'une agence immobilière mais du palais présidentiel de l'Elysée, pour alerter sur la mise en danger de leurs entreprises fermées durant le reconfinement. «On voulait faire une action pacifique et dans le respect des consignes sanitaires, et qui pousse les gens à s'interroger», a expliqué vendredi à l'AFP Karine Zerbola, représentante des bistrots et cafetiers d'Annecy au Groupement national des indépendants (GNI). Cette initiative, engagée avec l'association «Les vitrines d'Annecy», qui regroupe les commerces de proximité «non essentiels», a été très suivie depuis son lancement jeudi, a assuré la responsable syndicale. «On est pour le confinement mais un confinement efficace et qui permet de lutter contre le Covid. On veut bien souffrir économiquement pour l'intérêt général mais pas mourir à cause de demi-mesures», a souligné Mme Zerbola.
«Si on continue à avoir des mesures inégales dans les secteurs économiques, nos centre-villes mourront, il n'y aura plus de commerces de proximité», a-t-elle averti.

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc