×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Nord: De nouvelles zones d’activité pour bientôt

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5863 Le 13/10/2020 | Partager
Elles seront installées à Ouezzane et à Fahs Anjra
Un coup d’accélérateur pour les petites industries et les artisans
Un investissement de 222 millions de DH

Deux nouvelles zones d’activités mixtes viendront enrichir l’offre existante dans la zone Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Approuvées lors de la dernière session du Conseil de la région, elles seront construites dans les préfectures de Ouezzane et de Fahs Anjra.

Il s’agit de zones mixtes destinées à accueillir des activités industrielles mais aussi artisanales. L’objectif est de regrouper ces activités en leur offrant un espace propice en dehors du périmètre urbain. L’investissement prévu est de 222 millions de DH dont 132 millions pour la zone de Fahs Anjra et 90 millions de DH pour Ouezzane. Si dans le tour de table de ce projet le Conseil de la Région est accompagné par la commune de Ouezzane qui offre le foncier, dans le deuxième il est suivi par la préfecture de Fahs Anjra et la commune de Bahraouine où sera localisé le projet.

La zone de Ouezzane semble la plus avancée au niveau des études. Elle offrira plus de 30.000 m2 de lots de différentes tailles allant de 60 à 1000 m2. Un schéma similaire devrait être reproduit dans la zone de Fahs Anjra.
L’Agence de Promotion et de Développement des provinces du Nord (APDN) fait aussi partie des tours de table. Elle participe à l’élaboration des études et fait en plus office de maître d’ouvrage, vu la grande expérience accumulée par ses services en ce sens.
A noter que la mise en place de ces zones répond au besoin d’offrir du foncier exploitable par les PME et par les artisans face à la saturation des superficies disponibles.

Divers métiers comme la menuiserie ou la ferronnerie pullulent dans les quartiers périphériques et même dans certains points du centre des villes de la région avec tout un ensemble de nuisances environnementales, dont le bruit et la pollution.

L’entrée en service de ces zones, qui devrait intervenir dès 2022 permettra d’alléger la pression sur les quartiers périphériques et d’offrir aux futurs entrepreneurs des espaces de travail adaptés. De plus, la zone de Fahs Anjra sera bonifiée par la proximité de l’usine de Renault et de la Tanger Automobile City, des générateurs d’activité qui permettront de booster la zone en encourageant la sous-traitance.

Les autres décisions du Conseil de la région

Une convention a été approuvée par le Conseil pour l’équipement des établissements scolaires relevant de la direction provinciale de l’Education nationale de Tanger-Asilah en matériel informatique. Le budget dédié s’élève à 4 millions et permettra de renforcer la logistique existante et faciliter l’enseignement à distance adopté par le ministère de l’Éducation nationale (MEN) dans ce contexte de crise. Pour rappel, quelque 34 établissements scolaires de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont récemment été dotés de matériel informatique dans le cadre du projet «Education secondaire», mené par l’Agence Millennium Challenge Account–Morocco (MCA-Morocco) et le MEN.

De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc