×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Gamme Dacia: La production au Maroc, pas avant 1 ou 2 ans

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5840 Le 10/09/2020 | Partager
Le processus d’industrialisation est long et fastidieux
L’outil de production déjà adapté pour la fabrication des nouveaux modèles
Les usines marocaines offrent une capacité installée de 440.000 véhicules annuels

Si la nouvelle gamme de Dacia sera bel et bien produite au Maroc comme nous l’annoncions dans notre édition du 8 septembre, son démarrage n’est pas pour tout de suite. «L’industrialisation des nouveaux modèles implique un processus strict et rigoureux d’une durée moyenne de 1 à 2 ans pendant laquelle chaque étape du projet est soumise à une validation multi-métiers industriels (ndlr: qualité, ingénierie et fabrication), soutient le top  management du groupe Renault Maroc.

dacia-gamme-040.jpg

Le groupe Renault a prévu de présenter la nouvelle gamme de véhicules Dacia le 29 septembre. Il a également prévu d’en produire une partie au Maroc. Sauf que le démarrage de la production ne devrait pas intervenir avant 1 ou 2 années (Ph. Groupe Renault)

Ce n’est qu’à l’issue de ce processus que les usines pourront démarrer la fabrication des modèles destinés à la commercialisation. En tout état de cause, on précise chez Renault que «l’outil industriel a été adapté pour accueillir la production des nouveaux modèles». Mais l’on se refuse de faire des pronostics à ce stade.

«Nous ne communiquons pas sur les prévisions de production et par conséquent de ventes», fait savoir le constructeur. Toutefois, les unités de Tanger et de Casablanca disposent d’une capacité industrielle installée de 440.000 véhicules par an. Il n’est pas dit qu’elle soit totalement saturée dans le contexte actuel fortement perturbé par la crise du Covid. A ce titre le groupe a adapté son outil de production.

«Nos deux usines tournent partiellement en trois équipes avec un calendrier de travail adapté à la demande», confie à L’Economiste le management. Il a, d’abord, fallu durant les premiers jours de la reprise déployer le dispositif sanitaire pour rassurer les collaborateurs et les former aux bons gestes. La mise en route des usines a été possible également grâce à «une forte mobilisation» de l’écosystème de fournisseurs qui s’est traduite par une reprise des exportations le 6 mai.

«Il est indéniable que le niveau est plus faible qu’avant la crise mais le groupe a adapté et continue d’adapter l’activité en fonction de la demande fluctuante tant locale que dans nos marchés d’exportations», fait-on savoir au sein de Renault où l’on confirme que la reprise du secteur automobile au Maroc est liée à celle des pays d’export car plus de 90% de la production du constructeur français est expédiée à l’étranger (74 pays). Or, aujourd’hui, cette demande a fortement diminué avec la crise qui a impacté les ménages.

«Nous restons attentifs à tous les signaux de reprise et suivons de près l’évolution des mesures de restriction même si la durée et l’ampleur de cette crise Covid-19 ne permettent pas de donner une prévision précise des impacts», argue le management en attendant des jours meilleurs.

                                                                               

Performances commerciales

Renault se satisfait des performances réalisées dans le contexte actuel. Le groupe dit «offrir des services totalement dématérialisés avec la possibilité de précommander en ligne des véhicules sans avance, mais aussi de se faire livrer son véhicule à domicile». Il donne aussi la possibilité d’ouvrir des dossiers de financement RCI sans se déplacer via le call center et de bénéficier de propositions d’offres packagées. Sans oublier le contact permanent sur les réseaux sociaux et via le live chat. Grâce à ces actions, Renault est parvenu à réaliser une part de marché cumulée de 41,4% à fin juillet et d’assurer 24.925 livraisons. Le groupe consolide sa position de leader avec Dacia et Renault ainsi que 7 de ses véhicules commercialisés dans le top 7 des meilleures ventes.

Moulay Ahmed BELGHITI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc