×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossier Spécial

Transformation digitale: Le cas d’école OCP

Par Amin RBOUB - Jean Modeste KOUAME - | Edition N°:5814 Le 29/07/2020
Partager
Des effets accélérateurs sur l’ensemble de l’écosystème
Une visibilité en temps réel de 90% sur le processus de bout en bout
Energie, productivité, rentabilité, logistique, maintenance... Des indicateurs tangibles
ocp_sur_le_site_de_benguerir_un_pilote_de_camion_autonome_a_permis_de_reduire_les_risques.jpg

Sur le site de Benguérir,  un pilote de camion autonome a  permis de réduire les risques et augmenter les taux de remplissage des engins du producteur de phosphates (Ph. OCP)

Le groupe OCP n’a pas attendu la crise Covid pour déployer sa transformation numérique. En effet, le groupe a démarré en 2018 une transformation digitale dont l’implémentation a porté sur l’ensemble des activités. Le groupe en fait même une obsession permanente auprès de l’ensemble de ses structures, unités de production et process. L’enjeu est de renforcer son leadership industriel et son impact auprès de l’ensemble de son écosystème. Plusieurs initiatives ont été lancées au niveau des unités de production en vue d’en faire un levier sur les nouvelles technologies telles que le mobile, les objets connectés, l’intelligence artificielle ou encore l’automatisation. «Ces initiatives ont permis de piloter la performance en temps réel, d’assurer la conformité aux standards HSE, de digitaliser les échanges et la collaboration au sein des équipes et d’identifier des sources d’amélioration de la performance des unités à travers l’analyse des données», précisent les pilotes de la transformation à l’OCP. Ils en veulent pour exemple,  le programme de transformation du processus de vente et de coordination avec les opérations industrielles. Ce programme vise une meilleure planification et coordination sur l’ensemble de la chaîne de valeur. Les résultats ne se font pas attendre. Ils se traduisent déjà par «la mise en place d’une plateforme de visibilité et de collaboration sur toute la chaîne de l’opportunité client jusqu’au chargement en quai pour livraison». Plus encore, le groupe OCP a également mis en place un programme de transformation des achats qui a permis de mettre en place de nouveaux processus plus performants, de mieux gérer la relation fournisseurs et d’installer un portail unique d’accès à l’écosystème. 
«Aujourd’hui, plusieurs des programmes que nous menons ont été accélérés et de nouveaux challenges sont identifiés pour bâtir la résilience du groupe en ayant un impact positif sur l’écosystème». Sur le prisme du degré d’appropriation de cette stratégie de transformation sur le terrain et auprès de l’ensemble des ressources, les effets sont tangibles. La démarche agile entreprise par l’OCP permet de s’assurer de la viabilité des solutions dans des sites pilotes avant de les généraliser à toutes les unités. «L’adoption de ces solutions est pilotée par les équipes opérationnelles en charge des projets. Ce qui permet une meilleure appropriation sur le terrain. La digitalisation touche aujourd’hui directement ou indirectement la majorité des équipes opérationnelles», précise le management. Le groupe OCP poursuit ses efforts pour rendre plus accessibles les applications digitales pour les opérateurs terrains à travers le renforcement de la connectivité et le développement d’applications mobiles. Dans ce contexte particulier lié à la pandémie, «nous avons vécu une accélération forte de l’adoption du digital étant donné son rôle-clé dans la résilience des opérations ainsi que le travail à distance. Le suivi de l’adoption est accompagné par des plans de conduite du changement et montre des niveaux satisfaisants par rapport aux objectifs de déploiement», précise l’équipe de pilotage de ce dispositif. A juste titre, l’OCP avance des indicateurs scientifiques et chiffrés tant sur la productivité, la rentabilité, la logistique, la maintenance... En effet, au niveau des applications en mobilité, une nette amélioration de la productivité et de la rentabilité des usines pilotes a été constatée. «La dynamique de transformation et la transparence sur les objectifs de performance auront permis aux équipes de prendre les bonnes décisions et d’atteindre des résultats concrets».  Mieux encore, l’utilisation de l’intelligence artificielle a permis de réduire les coûts, d’améliorer le rendement et de maîtriser la qualité des produits. Le groupe en veut pour exemple une initiative au niveau de la gestion de la production d’énergie d’une unité vapeur qui a permis d’augmenter de 10% sa capacité annuelle. «Ces résultats sont aujourd’hui possibles grâce à l’utilisation d’un algorithme qui exploite les données historiques des capteurs industriels et qui génère des recommandations aux opérateurs», expliquent les équipes OCP. Sur le volet intégration de l’écosystème de fournisseurs, il a été possible de réduire par 3 le délai moyen d’adjudication des marchés. Cela a permis de passer à un taux de factures échues payées de plus de 95% et d’atteindre un niveau de visibilité en temps réel sur le processus de bout en bout de 90%.

 

 


 Géolocalisation, pilotage, drones... Des solutions à la carte

geolocalisation_pilotage_drones.jpg
 

La transformation numérique n’est pas un slogan à l’OCP. Différentes solutions illustrent cette dynamique enclenchée il y a plus de deux ans. Pour preuve, certains sites industriels du groupe ont mis en place des solutions de pilotage de la performance intégrée permettant la remontée en temps réel des indicateurs de performance. Ces solutions permettent également la digitalisation des réunions et des rondes des opérateurs et de réunir l’ensemble  sur une seule plateforme. Une autre solution consiste en la mise en place de tours de contrôle des flux permettant le pilotage global de la chaîne logistique, notamment sur le site de Jorf Lasfar. L’intégration des drones permet par ailleurs l’inspection des cheminées métalliques, ou des cales des navires facilitant la détection d’éventuels problèmes dans ces navires avant même leur arrivée à quai. Ce qui permet d’assurer la continuité des chargements de cargaisons dans les meilleures conditions. «Sur certains de nos sites miniers, des solutions de suivi et de pilotage de la flotte d’engins ont été adoptées afin d’optimiser les opérations d’extraction. D’autres solutions ont également permis de renforcer la planification minière afin de rationaliser l’exploitation des couches géologiques ou encore de digitaliser les prospections minières pour le contrôle qualité», précisent les ingénieurs du groupe. Sur le site de Benguérir, un pilote de camion autonome a, par ailleurs, permis de réduire les risques et augmenter le taux d’utilisation des engins. 

 

A.R & M.Ko
   

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc