×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Bourse: Les entreprises préservent leurs revenus

Par Franck FAGNON | Edition N°:5777 Le 08/06/2020 | Partager
Hausse de 1% pour les sociétés non financières au 1er trimestre
Les situations sont variées à l’intérieur des secteurs

Les résultats du premier semestre diront si les investisseurs ont surréagi en mars où le Masi avait plongé de 21%. L’indice a depuis épongé une petite partie de ses pertes. Pour les professionnels, «peut-être que le plus dur est derrière nous». Mais les investisseurs n’ont pas encore une bonne visibilité sur l’atterrissage. D’où leur prudence.

bourse-secteurs-077.jpg

La crise n’a été ressentie que quelques jours en mars. Le vrai impact sera apprécié dans les comptes semestriels

Le bal des publications trimestrielles qui vient de s’achever ne permet pas d’apprécier l’impact de la crise sur les sociétés cotées dans la mesure où l’activité n’a été touchée que quelques jours. En outre, le manque de profondeur des informations fournies (hors Banques et Télécoms) limite l’analyse.  

A fin mars, les entreprises non financières ont amélioré leur chiffre d’affaires de 1% à 36,2 milliards de DH avec des situations disparates selon les secteurs et à l’intérieur de ces derniers. Seul représentant des Télécommunications en Bourse, Maroc Telecom a vu ses revenus augmenter de 4% à 9,3 milliards de DH. Sur le marché marocain, l’opérateur a stabilisé ses revenus à 5,4 milliards de DH dont 3,5 milliards de DH en hausse de 2,1% sur le segment mobile.

L’intégration de Tigo Tchad a permis d’afficher une hausse de 7% des revenus à l’étranger (+2% sur base comparable) à 4,2 milliards de DH. L’Ebitda s’est renforcé de 3,1% (2,2% sur base comparable) à 4,8 milliards de DH tandis que le résultat net part du groupe a marqué une hausse de 1% (+1,4% sur une base comparable) à 1,6 milliard de DH.

Les revenus des entreprises agroalimentaires (hors Centrale Danone et Cartier Saada) affichent une hausse de 3,4% à fin mars. La croissance est tirée par Cosumar dont les revenus trimestriels ont dépassé 2 milliards de DH (+9%). L’activité a bondi de 25% chez Dari Couspate qui a bénéficié du sur-stockage des ménages. Mutandis a de son côté amélioré son chiffre d’affaires de 6% à 333 millions de DH.

Dans la Distribution, Label Vie a également profité de la fièvre acheteuse en mars. Ses revenus ont ainsi augmenté de 26% à 2,9 milliards de DH. En revanche, les distributeurs automobile subissent déjà la dégradation de la conjoncture avec une forte baisse des chiffres d’affaires de Auto Hall et Auto Nejma. L’immobilier qui a perdu de son éclat en Bourse affiche un chiffre d’affaires trimestriel stable à 839 millions de DH. Disway et HPS tirent la croissance dans le secteur Technologie.

F.Fa

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc