×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5774 Le 03/06/2020 | Partager

• La sécurité sur les lieux du travail au conseil du gouvernement
La réunion du Conseil du gouvernement, programmée ce jeudi 4 juin sera marquée par la présentation d’un exposé sur la politique nationale en matière de santé et de sécurité sur les lieux du travail. Cette réunion connaîtra également l’examen du projet de loi sur la réorganisation de l’Académie du Royaume, ainsi que de deux conventions internationales.
M.A.M.

• Immobilier: Le quitus fiscal digitalisé
A compter de ce mercredi 3 juin, les attestations fiscales seront délivrées aux notaires par voie électronique. Prévu par l’article 95 du code de recouvrement des créances publiques, le quitus fiscal est un document qui atteste que la personne qui réalise une cession immobilière est en règle en matière d’impôts concernant le bien vendu. La digitalisation permettra de réduire les délais de délivrance de l’attestation.
 H.E.

• La loi 27-20 sur la SA enfin au Bulletin officiel
La loi 27-20 sur la tenue des réunions des organes de gouvernance et des assemblées générales pendant la période de l’état d’urgence a enfin été publiée au Bulletin officiel n°6887 du 1er juin.
 H.E.

• Ecoles privées: 90% des parents refusent de payer!
Le bras de fer entre parents et écoles privées continue. Contactée par L’Economiste, la Fédération marocaine de l’enseignement et de la formation privés (FMEFP) avance que 90% des parents refusent de s’acquitter des frais de scolarité du troisième trimestre. Une situation «intenable» pour les écoles qui doivent continuer à payer les salaires de leurs enseignants et de leur personnel administratif.
A.Na  

• … Ce que les écoles proposent aux familles
Les parents d’élèves revendiquent une réduction de 50% des frais de scolarité, voire même une exemption totale. La Fédération marocaine de l’enseignement et de la formation privés (FMEFP) se dit consciente des difficultés traversées par les familles. Cependant, de telles baisses ne sont pas soutenables pour les établissements. La fédération confie sa proposition aux parents: Ceux dans l’incapacité de régler les frais, sous condition de présenter des justificatifs, pourraient être exonérés. Les ménages dont l’un des parents a perdu son emploi bénéficieraient d’une réduction allant à 50%. En revanche, ceux dont les revenus n’ont pas été impactés seront invités à s’acquitter de la totalité des frais. Un communiqué devrait être diffusé incessamment, en partenariat avec la fédération des associations des parents d’élèves.
A.Na

• Hausse des besoins prévisionnels du Trésor
En juin, les sorties devraient être revues à la hausse. Selon la DTFE, le recours au marché des adjudications des valeurs du Trésor portera sur un montant se situant entre 13 et 13,5 milliards de DH. En mai dernier, ses besoins prévisionnels oscillaient entre 12,5 et 13 milliards de DH.
M.A.B.

• Déconfinement: El Othmani chez les conseillers
Saâdeddine El Othmani est attendu à la Chambre des conseillers le mardi 16 juin prochain. Il sera interpellé sur «la politique du gouvernement pour la période post-déconfinement et sur la stratégie de relance économique».
M.A.M.

• Des craintes face aux dossiers judiciaires «prioritaires»
Certains avocats redoutent qu’il y ait favoritisme dans le traitement des dossiers après le déconfinement.  Des cabinets bien placés se seraient déjà positionnés.  L’agenda non encore finalisé de la reprise du service dans la justice évoque d’ailleurs «les dossiers prioritaires»  (Cf. L’Economiste n°: 5770 du 28 mai 2020). Mais lesquels justement?
 F.F.  

• Les salles de sport bientôt déconfinées
Les salles de sport devront bientôt rouvrir leurs portes. Une réunion a été tenue entre les représentants du secteur et le ministre de la Jeunesse et des sports, notamment pour se pencher sur les plans de déconfinement, particulièrement le dispositif de prévention et de protection des employés des salles et des adhérents. Pour l’instant, aucune date n’a été encore fixée. Les professionnels assurent qu’ils auront plus de visibilité d’ici lundi prochain (plus de détails dans notre édition de demain jeudi).
 M.A.M.

• Quelle industrie pharmaceutique pour l’après-Covid-19  
«L’industrie pharmaceutique marocaine face aux défis de l’après Covid-19». C’est le thème de l’analyse faite par Abdelmounim Belalia. Le professeur de management stratégique analyse pour l’Institut marocain d’intelligence stratégique (IMIS) les effets et les perspectives de l’industrie pharmaceutique marocaine, à l’aune de ce choc pandémique sans précédent.
M.A.B.

• Ouverture des souks d’Oujda: La volte-face des autorités
Après avoir autorisé la réouverture des commerces de prêt à porter, électronique et électroménagers des souks Tanger, Melilla, El Qods et la rue Abderrahmane Hjira à partir du 1 er juin, les autorités locales sont revenues sur leur décision. Elles ont décidé la fermeture de ces boutiques le lendemain, 2 juin, en avançant que  commerçants et citoyens n’ont pas respecté les barrières sociales imposées en période de pandémie.  Ce qui représente un danger éventuel  pour les citoyens et risque de porter le coup de massue aux efforts consentis pour se prémunir contre le covid-19.
A.K.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc