×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Courrier des Lecteurs

Le Maroc généralise la chloroquine à tous les patients

Par L'Economiste | Edition N°:5742 Le 16/04/2020 | Partager
corona-visrus-042.jpg

■ Maroc, ce bon exemple
Bravo pour cette initiative et ce courage décisionnel. La France n’a que trop tergiversé dans toutes ses décisions et le résultat est malheureusement bien là.
W.R

■ Manque de sérieux?
C’est grave d’utiliser ce médicament à toute la population alors qu’il n'y a pas eu de résultat clinique confirmé et qu’il engendre beaucoup d’effets indésirables.
Ce n’est pas sérieux!
F.A.

■ Efficacité prouvée
Comme le spécifie le Professeur Raoult, infectiologue de renommée mondiale, le traitement à base de chloroquine et azithromycine est efficace préventivement et dès les premiers symptômes du coronavirus. Depuis environ 70 ans, des milliers de personnes l’ont prise sans problème. Toutefois, sur les malades «incurables» ou intubés (sous respirateur donc en phase terminale), elle ne l’est pas. Elle ne doit pas être administrée aux cardiaques et aux personnes ayant des maladies cardiovasculaires.
M.P

■ Hommage à Raoult
Excellente initiative! Je me demandais quand allions nous le faire puisque c’est un traitement qui a fait ses preuves selon de nombreux témoignages de spécialistes et de patients. Rendons hommage au Professeur Raoult qui n’a cessé de préconiser ce traitement depuis le début de l’épidémie.  
Z.H.

■ Produit miracle?
Comment peut-on utiliser ce produit? Les essais sont toujours en cours et pour le moment les autorités refusent de le mettre à disposition dans les hôpitaux. Alors le Maroc a-t-il des informations vérifiées  concernant ce produit annoncé comme miraculeux?
O.F.

                                                                             

R&D: Le Dr Moncef Slaoui au Maroc

■ Du courage et du génie
Dr Slaoui fait partie de cette génération de marocains pionniers pour tenter une expérience professionnelle à l’international. Non pas par manque de patriotisme, mais par manque d’application à leurs aspirations et passion pour leurs disciplines universitaires. Ils étaient plus que courageux car ils étaient en compétition avec les scientifiques européens ou américains et personne n’allait leur faire de cadeaux. Mais le résultat est là, quand on est brillant on peut réussir là où il n’y a que le talent qui compte. Ces marocains là, ils ont travaillé dur aux Grandes écoles pour être parmi les meilleurs dans leur domaine. La compétition ne leur faisait pas peur. A présent, c’est une chance pour le Maroc d’associer cette diaspora de scientifiques à l’élaboration et la réalisation de projets de recherche et développement de nature à créer des industries marocaines participant à la prospérité du pays.
I.Y.

■ La star
Une star marocaine qui brille dans le domaine de la microbiologie. Le Maroc a grand besoin de ce genre de cerveau.

J.C.

                                                                             

Sciences et technique

■ Une politique mondiale cohérente
J’espère que les dirigeants de ce monde ne vont pas, une fois de plus, avoir la mémoire courte et commencer à penser le monde autrement: moins de nantis et d’élites, et arrêter la course folle à la suprématie. Tout ceci ne pourrait se faire que si on adopte une politique mondiale cohérente qui doit viser, entre autres, une décroissance démographique.         
L.A.

■ Bretton Woods
Cette pandémie sonne la fin du raisonnement dans l’absolu que l’Homme a adopté  depuis la seconde guerre mondiale. Que valent les cycles de croissance économique devant une pandémie. Rien de rien. Nous sommes à l’aube d’un nouvel ordre mondial sanitaire et économique. Le corona c’est le Bretton Woods du 21e  siècle.
H.I.

Fonds Covid-19: 18,3 milliards de DH reçus à fin mars

■ Force à l’unité
C’est une bonne initiative. Cela démontre que tout le monde est uni pour combattre ce virus qui fait de plus en plus de victimes. À noter que les scientifiques-biologistes le considèrent comme le seul virus à même d’anéantir tout le monde en un clin d’œil. Restez chez vous pour qu’ils puissent trouver un moyen contribuant à éliminer ce virus!
B.L.

■ Enfin!
Quel bonheur de retrouver le Marocain. Enfin, il commence à comprendre qu’il ne peut compter que sur lui. C’est un réveil que j’attendais tellement.
C.H.

Aït Taleb: «La situation épidémiologique  est contrôlée»

■ Un confinement plus strict
Suite à l’entretien de L’Economiste avec le ministre de la Santé et l’allocution du chef du gouvernement devant le parlement, le mot d’ordre doit demeurer: Strict confinement + Port obligatoire de masques + gestes barrières (distanciation sociale et lavage fréquent des mains…). En parallèle, une prolongation de la période de confinement d’au moins un mois est nécessaire, voire vitale, surtout à l’approche du mois sacré de Ramadan (tendance au regroupement familial, sorties le soir). Nous devons être des citoyens responsables et responsabilisés, faire preuve de civisme, nous entraider et aider le corps médical dans son ensemble. Cela s’applique aussi à ceux qui veillent à notre sécurité.
T.M.

■ L’exemple
Félicitations au Maroc pour avoir rendu obligatoire le port du masque et pour effectuer aussi les différents tests. Vous serez un exemple pour tous les pays. Malheureusement la France n’en est pas là.
Amitiés à tous les Marocains.
J.F.

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc