×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:5692 Le 06/02/2020 | Partager

    ■ Il prétend avoir le coronavirus, son avion fait demi-tour!

    crai-insolite-092.jpg

    Un avion de la compagnie canadienne Westjet qui se rendait en Jamaïque a dû faire demi-tour à mi-chemin après la mauvaise blague d'un passager qui a affirmé avoir contracté le nouveau coronavirus, a-t-on appris mardi auprès de la compagnie. L'avion, qui était à mi-chemin de sa destination initiale, Montego Bay en Jamaïque, a dû rebrousser chemin vers Toronto en raison d'un «passager turbulent», a indiqué à l'AFP Morgan Bell, porte-parole de Westjet. Deux heures après le décollage de l'avion, qui transportait 243 passagers, l'un d'entre eux s'est levé pour annoncer qu'il avait récemment séjourné en Chine et avait contracté le nouveau coronavirus, a rapporté la chaîne CBC. Les membres de l'équipage lui ont donné un masque et des gants, et l'ont mis à l'écart à l'arrière de l'avion.
    «Par mesure de précaution, notre équipage a suivi tous les protocoles relatifs aux maladies infectieuses à bord, y compris l'isolement d'un individu qui a fait une affirmation infondée au sujet du coronavirus», a ajouté la porte-parole de Westjet. «J'imagine que le gars pensait que c'était une blague marrante, mais c'était vraiment bizarre. Nous étions tous vraiment frustrés, déplacer 240 personnes... C'est juste tellement égoïste», a regretté une passagère, Julie-Anne Broderick, interrogée par la chaîne CBC.
    L'homme, âgé de 29 ans, a été interpellé à la descente de l'avion, a confirmé la police régionale de Peel (Ontario). Il comparaîtra devant un tribunal le 9 mars, selon Radio Canada.

    ■ Un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
    A l'âge de 78 ans, Alberto Gutierrez poursuit toujours son rêve d'enfant en sculptant à même la roche d'une montagne perdue du Nicaragua. Vivant en ermite à plus de mille mètres d'altitude, au bout d'un chemin caillouteux de la province d'Esteli (nord-ouest du Nicaragua) ce paysan illettré sculpte depuis plus de 40 ans des indiens, des figures héroïques de l'histoire de son pays, des animaux et des symboles religieux à l'aide de simples clous et d'une pierre, en guise de ciseaux et de maillet. Il assure que sa vocation est née d'un rêve qu'il a fait étant enfant, et qu'il n'a pu commencer à le réaliser sur la roche du Mont Jacalate qu'après son 34e anniversaire.
    «En me donnant ce don, Dieu m'a fait un grand bonheur», dit à l'AFP cet artiste insolite.
    L'homme, efflanqué, aux yeux clairs surmontés de sourcils épais et d'une chevelure blanche, ouvre le chemin aux visiteurs sur le sentier étroit qui mène de sa cabane au perpétuel chantier, quelques mètres plus haut. Pour permettre aux touristes d'admirer son oeuvre, don Alberto a construit un mirador de fortune avec des perches de bambou tirées de la forêt tropicale environnante.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc