×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Billetterie en ligne Record au derby Raja-WAC

    Par Amin RBOUB | Edition N°:5629 Le 05/11/2019 | Partager
    Sur 40.000 places, 11.000 tickets électroniques vendus en moins de 48h
    Derrière cette performance, la start-up Guichet.ma
    Les supporters de foot, un levier pour le e-commerce
    billetterie-en-ligne-wac-raja-029.jpg

    Exemplaire de billet électronique nominatif (nom et prénom) ainsi que le numéro de CIN, la zone, la place, le secteur et l’accès... lors du derby Raja-Wac. Le ticket comprend aussi un code à barres pour éviter la fraude

    Au delà du score (1-1) et de l’esprit fair-play, le derby arabe WAC-Raja de la Champions Cup Mohammed VI a battu un record national à la fois en termes de ventes de billets en ligne (e-commerce) dans l’événementiel (notamment le sport et le football au Maroc), qu’en termes de délais assez serrés (48 heures).

    «Sur 40.000 places du complexe Mohammed V, nous avons enregistré 11.000 tickets en ligne en moins de 48 heures, soit 30% de la capacité totale des sièges. C’est le plus grand événement sportif jamais vendu en ligne dans l’histoire du Maroc», confirme Tawfik Moulnakhla, CEO et Founder de Guichet.ma.

    Le pic des transactions a atteint 1.000 commandes en une seconde, la veille du match! Ce qui représente un record jamais enregistré pour un match de foot au Maroc ou encore pour n’importe quelle discipline sportive.  «Le sport en général et le foot en particulier sont un accélérateur et un levier important pour développer le commerce en ligne auprès des supporters au Maroc», soutient le fondateur de la plateforme.

    Pour preuve, 10.300 nouvelles inscriptions (users: nouveaux consommateurs on line) ont été enregistrées pour la 1re fois la veille de ce derby. Ce sont là autant de nouveaux inscrits qui vivent pour la première fois l’expérience du e-commerce. «En un jour seulement, 6.400 commandes ont été validées», confirme le dirigeant.

    Vu l’engouement sans précédent lors du 1er jour de la vente des billets électroniques de ce derby arabe, le CMI (Centre monétique interbancaire) a autorisé un plafond de 8.000 transactions, soit 1 million de DH en un jour!  Pour la même journée (vendredi 1er novembre), la plateforme a enregistré 6.400 commandes fermes. Au total, le site a validé 7.400 transactions. Sachant qu’une seule transaction peut autoriser jusqu’à 4 tickets nominatifs. Il y a aussi la possibilité de faire une seconde commande, sans plus.  Le volume d’affaires global de cette opération en ligne s’élève à plus de 1 million de DH (11.000 tickets certifiés).

    A l’origine de cette performance, une start-up marocaine (Guichet.ma) de 6 personnes, fondée il y a à peine 15 mois, qui commercialise «en exclusivité» le sport en ligne. Depuis sa création en 2018, la plateforme a traité 120.000 tickets vendus en 15 mois, soit  quelque 40.000 commandes en ligne. Pour le dernier derby, il a été géré en partenariat avec la SDL Casa Event, le Raja Club Athletic (RCA), le CMI et Fast Payment. La plateforme prélève une légère commission sur les ventes par billet.

    «C’est finalement l’effet volume qui rend le business viable», tient à préciser le dirigeant de la start-up, qui caresse l’espoir de gérer un jour un derby marocain 100% en ligne. L’ambition à terme est d’arriver à avoir un numéro pour une place dans une zone.  «On ne manipule pas l’argent. Les fonds transitent de la banque du client  à la banque de la plateforme. Ensuite, ils sont versés dans les comptes de la SDL Casa Event qui les reverse à son tour aux clubs», explique le fondateur.

    Concrètement, l’achat on line s’opère en 3 clics. Il suffit d’aller (via smartphone) sur le site guichet.ma, choisir le ticket en fonction de la zone (tribune, gradins...) et finaliser la transaction en toute sécurité et transparence, fait valoir le fondateur. Après, le supporter a le choix entre imprimer son billet, le scanner ou le télécharger sur son smartphone.  Le prix public du ticket varie entre 50, 100 et 150 DH.

    «Le nombre de tickets acheté correspond à autant de personnes avec nom, prénoms et numéro de CIN. Le billet ne peut être revendu, ni échangé ou remboursé», précise Tawfik Moulnakhla. «En cas de billet scanné suspect, la vérification de la CIN est systématique avec lecteur, une application Check In et le tourniquet à l’entrée du stade», précise le fondateur de Guichet.ma. Plus encore, le code à barre unique apposé sur chaque billet verrouille l’opération.  De plus, aucune CIN ne peut être utilisée deux fois.  Le paiement s’opère par carte bancaire (pas de cash). L’intérêt est d’inciter une population jeune (les supporters de clubs) à aller vers la bancarisation.

    Finalement, «cette opération transparente de bout en bout sur le nombre de tickets et de bénéficiaires  se veut une bataille contre le cash. Elle vient limiter la fraude et le noir qui ont marqué pendant longtemps les ventes de billets dans les guichets des stades», confirme le dirigeant. A l’international, le même concept existe pour les matchs et événements de toutes sortes.

    Sauf que là, il y a des adaptations spécifiques qui ont été apportées de manière à ce que les familles, les femmes peuvent commander. Pour les enfants mineurs, ils doivent absolument se faire accompagner par un tuteur...  Le derby arabe aura été un test grandeur nature de la flexibilité de la plateforme, de sa capacité à gérer autant de flux, la logistique, l’organisation des équipes... Pour les besoins du derby, la startup a dû doper sa plateforme avec des serveurs plus puissants, du contenu, Web développement... afin d’assurer les interactions, les livraisons de tickets, l’impression... Et c’est la même start-up qui gère la billetterie on line des festivals Marrakech du Rire, Mawazine, Musiques sacrées de Fès, Oasis Festival ou encore le Studio des Arts vivants, Visa For Music, concerts de musique, théâtre, humour, salons...

    Expertise e-ticket

    «Guichet.ma a atteint sa vitesse de croisière. Nous avons développé une bonne expertise locale» dans la gestion de l’e-ticket. Aujourd’hui, nous sommes en phase soutenue de développement, de diversification et d’exportation de nos process vers d’autres marchés prometteurs», soutient le fondateur.  Depuis sa création, Guichet.ma a enregistré un volume d’affaires de 19 millions de DH en 15 mois à travers 589 événements confondus. 500.000 personnes ont visité le site durant cette période. Pour 2020, le fondateur table sur un volume de l’ordre de 60 millions de DH. Le challenge de la start-up est de multiplier les performances pour développer le process, voire s’offrir une fenêtre sur l’international. Des négociations sont en cours avec des partenaires pour lever des fonds et enclencher le développement.

    Amin RBOUB

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc