×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Finances-Banques

    CIH Bank franchit le cap du million de clients actifs

    Par Franck FAGNON | Edition N°:5593 Le 16/09/2019 | Partager
    La banque reste très dynamique en matière de recrutement
    Croissance à deux chiffres de l’activité commerciale
    Mais les bénéfices ont baissé de moitié au 1er semestre
    cih_bank_lotfi_sekkat_093.jpg

    Aux commandes de la banque depuis quelques mois, Lotfi Sekkat maintient le cap avec une croissance soutenue de l’activité commerciale. La banque a recruté 335.000 nouveaux clients (Ph. CIH)

    En se débarrassant progressivement de certaines lourdeurs dans le secteur et en étant très dynamique sur le front de l’innovation, CIH Bank a encore convaincu 335.000 nouveaux clients de le rejoindre et a placé plus de 535.000 produits. Ces dernières années, la banque, partie il est vrai d’assez loin, a recruté plus de clients que certains grands groupes. Au-delà de ces données, l’activité de ces nouvelles relations est aussi importante.

    La banque a dépassé le cap du million de clients actifs, a indiqué Lotfi Sekkat, tout nouveau PDG de la banque mais qui n’est pas un étranger dans l’entreprise puisqu’il était en charge des Finances, Risques et Ressources avant de succéder à Ahmed Rahhou, parti diriger la représentation diplomatique du Maroc auprès de l’Union européenne.

    Sur le plan commercial, ce dynamisme se traduit par une hausse de 19% des dépôts de la clientèle (+3,4% en moyenne pour le secteur) dont une croissance de 16% des dépôts à vue. Le rythme de progression est également à deux chiffres pour les crédits grâce essentiellement aux prêts hors immobiliers. Ceux-ci représentaient 40% de l’encours global à fin juin 2019 contre 29% un an plus tôt.

    cih_093.jpg

    La banque revendique un gain de part de marché de 41 points de base sur les dépôts et de 29 points de base sur les crédits

    Pour continuer à soutenir la croissance de son activité, CIH Bank va renforcer son assise financière grâce à une augmentation de capital de 500 millions de DH dans les prochains jours. Son ratio Tier 1 (fonds propres durs) est juste à la lisière du plancher réglementaire, soit 8,02% contre une exigence de 8%.

    Si la croissance des crédits est soutenue, l’environnement de taux ne permet plus de faire fructifier ces placements comme par le passé. La marge nette d’intérêt a baissé de 3,7% à fin juin à 781 millions de DH, en raison principalement de l’entité sociale. Ce poste se comporte mieux dans les filiales Sofac et Umnia.

    Le repli des revenus d’intérêt a été contrebalancé par un meilleur comportement des autres rubriques, permettant d’améliorer le produit net bancaire de 6,8% à 1,2 milliard de DH. Avec des charges en forte hausse de 14,5% à 688 millions de DH, le coefficient d’exploitation s’est dégradé de 4,4 points. Idem pour le coût du risque qui a augmenté de 52% pour s’établir à 170 millions de DH. Nous avons augmenté l’effort de provisionnement pour anticiper un certain nombre de risques, justifie le management.

    La hausse du coût du risque et la non-récurrence d’un fait exceptionnel ont réduit les bénéfices de moitié à 141 millions de DH. Les comptes du premier semestre 2018 intégraient une opération exceptionnelle qui avait eu un effet positif de 100 millions de DH sur le résultat.

    F.Fa

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc