×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    La flambée du kérosène inquiète la RAM

    Par Amin RBOUB | Edition N°:5534 Le 13/06/2019 | Partager

    La compagnie nationale Royal Air Maroc a enregistré une légère croissance de 2% en 2018 malgré une conjoncture difficile et la crise qui a marqué la saison estivale de l’an dernier (bras de fer avec les pilotes de ligne et grèves perlées). Selon Hamid Addou, PDG de RAM, l’exercice 2019 sera plus difficile compte tenu de la hausse des prix du kérosène. Le contexte est aussi marqué par l’offensive des low costs qui grignotent des parts de marché et attaquent le fonds de commerce de la compagnie nationale, au lieu de développer de nouvelles routes. «Il va falloir réfléchir à une cohérence de la stratégie d’accompagnement du secteur aérien. Cela ne sert à rien d’accompagner les low cost si elles ne développent pas de nouvelles routes», confie Hamid Addou à L’Economiste.

    A.R.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc