×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Port de Casablanca: L’enlèvement des containers dématérialisé

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5463 Le 28/02/2019 | Partager
    Rendez-vous électroniques à partir du 1er mars
    Un service destiné aux importateurs et transitaires
    Le délai moyen de séjour des conteneurs est ramené à 7,6 jours
    port_de_casablanca_063.jpg

    Le délai moyen de réalisation de l’inspection physique à partir du dépôt des déclarations uniques des marchandises (DUM) est de 3,6 jours (contre 3,9 jours en 2018), soit une amélioration de l’ordre de 7%.

    Plus de fluidité au port de Casablanca. C’est ce que promet l’Agence nationale des ports (ANP) dès demain vendredi 1er mars, via le guichet unique PortNet. En effet, importateurs et transitaires pourront prendre rendez-vous pour l’enlèvement des containers. Il s’agit d’une phase pilote au niveau du port de Casablanca, qui sera progressivement généralisée auprès de ses terminaux.

    Le nouveau service vise à réduire les files d’attente et à fluidifier les accès vers et dans la zone portuaire. Il permettra aux opérateurs du commerce extérieur d’avoir une meilleure visibilité en matière de planification des sorties des containers et de réaliser des économies.

    «Tout est rodé pour le lancement de ce nouveau service. Toutefois une période transitoire de 2 mois permettra d’aplanir le système», affirme Anouar El Harrak, directeur régional du port de Casablanca. Selon ce dirigeant, une phase test a déjà démarré et des mesures d’accompagnement et de sensibilisation sont prévues auprès des différents opérateurs (agents maritimes, transitaires, transporteurs…).

    Concrètement, ce service, baptisé «Smart Port», offre la possibilité au déclarant de proposer la date et la plage horaire qui sont validées par le gestionnaire du terminal en tant que rendez-vous précisant toutes les informations sur la marchandise, les numéros des conteneurs, le mode de transport ou encore le transporteur, précise l'ANP.

    L’opérateur de terminal sera en mesure de statuer sur la proposition de rendez-vous et communiquer la confirmation de prise en charge au client concerné qui pourra bénéficier d’une priorisation dans le traitement de sortie de sa marchandise par le terminal lorsqu’il se présentera au rendez-vous convenu.

    Le guichet unique PortNet compte à fin janvier 2019, plus de 34.848 clients (importateurs/exportateurs), soit une évolution de 20% par rapport au même mois de l’année dernière. Au total, ils sont 36.258 clients et partenaires (dont transitaires,  banques, administrations…) qui utilisent la plateforme PortNet. Quant aux utilisateurs (un client peut avoir plusieurs profils), ils s’élèvent à plus de 42.276 à fin janvier 2019.

    Ce qui se traduit par une moyenne de plus de 3 millions de pages consultées (contre 2,8 millions en 2018). En revanche, le délai moyen de séjour des conteneurs n’a pas beaucoup évolué, passant de 7,8 jours en moyenne en 2018 à 7,6 jours (à fin janvier 2019), soit une réduction de 2%. 

    A Casablanca, le délai moyen de réalisation de l’inspection physique à partir du dépôt des déclarations uniques des marchandises (DUM) est de 3,6 jours (contre 3,9 jours en 2018), soit une amélioration des délais de l’ordre de 7%.

    Pour rappel, l’ANP vient de déployer d’autres services en ligne via PortNet. Opérationnels depuis le 14 janvier, ces services visent l’amélioration de la traçabilité des opérations, des capacités d’anticipation et de planification ainsi que la simplification et la poursuite de la digitalisation des procédures et des formalités pour l’entrée ou la sortie des marchandises.

    Aziza EL AFFAS

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc