×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Tanger: Les touristes chinois explosent le compteur

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5460 Le 25/02/2019 | Partager
    42.000 touristes en 2018, trois fois plus qu’en 2017
    Les marchés traditionnels comme l’Espagne et la France continuent sur leur lancée
    Le national, champion toutes catégories avec 50% du total des nuitées
    touristes_chinois_060.jpg

    Tanger et Chefchaouen sont devenues les principales destinations des touristes chinois au Nord du Maroc (Ph. L'Economiste)

    Le secteur touristique à Tanger ralentit sa course. Le nombre de nuitées dans les hôtels classés de Tanger a atteint 1,34 million à fin 2018, en hausse de 8% par rapport au score de 2017, selon des chiffres issus de la délégation du tourisme de la ville, un score qui a laissé plus d’un sur sa faim.

    En effet, le taux se situe loin des 25% affichés en 2017 et qui avaient permis au secteur de dépasser pour la première fois le million de nuitées. Pour les professionnels du secteur, il s’agit d’un retour à un rythme de croissance normal, après une année 2017 exceptionnelle. Pour d’autres, il s’agit du résultat direct du passage à vide du secteur en juillet avec une nette baisse des nuitées par rapport au même mois de l’année d’avant.

    Une situation imputée au désistement du monarque saoudien Salmane qui avait pris l’habitude de passer ses vacances d’été à Tanger. Malgré tout, la situation semble sous contrôle et ce grâce aux marchés traditionnels de Tanger que sont l’Espagne et la France avec des taux de croissance compris entre 8 et 10%. Ces marchés pèsent pour près d’un sixième en matière de nuitées et constituent le fer de lance à l’international. Mais la véritable locomotive demeure le marché national.

    Les nuitées réalisées par les touristes nationaux se sont établies à 647.000, soit près de 50% du total, avec une progression de 10% par rapport à 2017. Et il est prévu que le marché national continue sur sa lancée épaulé par l’image notoire de la destination nord et de Tanger en plus de l’amélioration des conditions d’accès par route et surtout l’arrivée du TGV qui permet de raccourcir et de rendre plus plaisant le déplacement.

    Mais les stars de 2018 sont sans conteste les touristes chinois. Ces derniers ont connu une augmentation exponentielle de leurs nuitées qui ont atteint les 42.000, soit près de trois fois le score de 2017. Leur arrivée se fait essentiellement via l’Espagne par voie maritime, un voyage plus facile que le transit par le hub aérien de Casablanca.

    Et selon des opérateurs, c’est un marché sur lequel des agences de voyage ibériques sont bien placées, laissant peu de place aux opérateurs locaux. Et le phénomène n’est pas limité à Tanger, il concerne aussi les autres villes de la région comme Tétouan ou encore Chefchaouen où la présence chinoise est très remarquée.

    Chefchaouen, chouchou du Nord

    Pour le marché chinois, le Maroc est une destination qui commence à prendre du poids. Les touristes issus de l’Empire du Milieu ont une préférence particulière pour le Nord, avec en plus de Tanger, Chefchaouen en ligne de mire. Elle a réussi à attirer près de 24.000 visiteurs venus de ce pays lointain en 2018 (un tiers du total des visiteurs), soit une progression de 30% par rapport à 2017, selon des chiffres issus du conseil communal de la ville. La ville a réussi en peu de temps à devenir la Mecque des touristes asiatiques en vertu de sa nature époustouflante mais aussi de sa couleur bleue, supposée porter chance. Le caractère de la ville ou la nature est un plus non négligeable qui lui ouvre le cœur des touristes asiatiques peu attirés par le balnéaire.

    De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc