×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Patrimoine: Nouveau départ pour la réhabilitation à Casablanca

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5420 Le 26/12/2018 | Partager
    Parc urbain du vélodrome, marché central, coupole Zevaco et villa Karl Fick
    Casa-Aménagement pilote dorénavant ces chantiers
    Budget global: plus de 142 millions de DH

    Après plusieurs mois de retard, quatre gros projets de réhabilitation de sites relevant du patrimoine casablancais semblent enfin sur les rails. Il s’agit de l’aménagement et la restauration du vélodrome, de la coupole Zevaco (plus Kora Ardia), du marché central, et la villa Karl Fick.

    Ces projets, dont les études préparatoires étaient entamées dès 2015 par la SDL Casa-Patrimoine, n’ont toujours pas abouti 3 ans plus tard. Mais l’exécution de ces projets en stand-by relève aujourd’hui de Casa-Aménagement.

    Une SDL qui a déjà fait ses preuves en pilotant des chantiers gigantesques comme le super collecteur Ouest, le Grand-Théâtre, les travaux sur les voiries, la promenade de la mosquée Hassan II, la trémie Almohades… Entre-temps, les budgets dédiés à la restauration ont été revus à la hausse et plusieurs partenaires mettront la main à la poche pour les concrétiser.

    Au total, la rénovation de ces sites nécessitera une enveloppe de 142 millions de DH. Les financements seront débloqués entre autres par la commune urbaine de Casablanca, la région Casa-Settat, la Direction générale des collectivités locales (DGCL), le ministère de la Jeunesse et du Sport…

    Voici le détail des 4 projets qui devront prendre leur rythme de croisière dans les mois à venir.

    ■ A quoi ressemblera le parc urbain du vélodrome?

    parc-urbain-du-velodrome-020.jpg

    Le coup d’envoi de ce chantier a été donné en mars 2017 (cf. édition du 31 mars 2017). La restauration de ce fleuron architectural des années 20, d’une superficie de plus de 2,1 hectares, prévoit de lui redonner sa vocation de haut lieu de pratiques sportives et de loisirs pour les Casablancais. La rénovation du site nécessitera une enveloppe de 30 millions de DH, répartis entre la DGCL (20 millions de DH), le ministère de la Jeunesse et du Sport (5 millions de DH) et la région Casa-Settat (5 millions de DH). Outre un parc urbain qui intègre des espaces de sport et de loisirs, le vélodrome comptera un plan d’eau, des circuits pédestres et de jogging, une aire de jeux pour enfants, un skate-park, des espaces verts ainsi que des locaux commerciaux (cafés/restaurants).

    ■ La coupole Zevaco: Vocation commerciale et culturelle

    casablanca-coupole-zevaco-020.jpg

    Ce projet, démarré début 2017 et dont le coût global avoisine les 30 millions de DH, est partiellement financé par l’opérateur koweïtien Al Ajial Holding, qui y contribue à hauteur de 11,5 millions de DH. Le reste du budget est financé par la commune ainsi que d’autres contributeurs. Au programme: la réhabilitation de la coupole et son passage souterrain, en préservant sa dimension populaire et symbolique, et sa reconversion en espace à vocation commerciale et culturelle.

    ■ Marché central reconverti en haut lieu de la gastronomie

    marche-centrale-casablanca-020.jpg

    Ce vestige de l’ère coloniale devrait être reconverti en «marché gastronomique pour fêter les saveurs du Maroc». Mais avant d’en arriver là, il faudra réhabiliter le bâtiment vétuste, menaçant ruine, pour le transformer en lieu salubre et fréquentable.
    C’est l’objet de cette opération de mise à niveau dont le coût avoisine les 50 millions de DH. La DGCL y contribue à hauteur de 8 millions de DH, la région de Casa-Settat finance 7 millions de DH, le reste sera versé par d’autres organismes. Le projet intervient dans le cadre de la requalification et mise en valeur du quartier art déco de la capitale économique.

    ■ Un musée à la villa Karl Fick

    villa_karl_fick_020.jpg

    La villa Karl Fick est un édifice en état de délabrement avancé (situé sur boulevard la Résistance, en face de l’immeuble 17 étages). Ce bâtiment sera reconverti en espace culturel pour un budget global de 32 millions de DH, dont le plus gros est versé par la DGCL. Après restauration, la villa abritera un musée, un centre d’expositions, des ateliers d’arts modernes, des espaces verts… avec en parallèle des activités génératrices de revenus.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc