×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossier Spécial

    L’Université d’Oujda se déploie dans sa région

    Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5350 Le 14/09/2018 | Partager
    De nouvelles annexes universitaires à Berkane et Taourirt
    Elle est 1re en Afrique en physique, selon le classement de Shanghai d’août 2018
    3e au Maroc en matière de recherche, après Marrakech et Rabat
    universite_doujda_050.jpg

    En plus de ces 132 filières, l’UMP vient de lancer de nouvelles filières se rapportant aux licences professionnelles de qualification aux métiers d’Enseignement

    La rentrée 2018-2019 s’ouvre sous de bons auspices pour l’Université Mohammed  premier (UMP). L’Université d’Oujda s’est classée première en Afrique et dans le monde arabe dans le domaine de la physique, selon le prestigieux classement de Shanghai d’août 2018. Elle est aussi troisième au Maroc, en matière de recherche et d’innovation, après Mohammed V de Rabat et Cadi Ayyad de Marrakech.

    L’UMP dispose de huit établissements, dont quatre à accès ouvert: Une faculté des sciences, une de droit, une de lettres et une pluridisciplinaire à Nador. En plus de quatre à accès régulé: Une EST, une ENSA, une ENCG et une faculté de médecine et de pharmacie.

    Le nombre de ses étudiants passera à 74.850 cette année. Le chiffre est provisoire, car une deuxième session d'inscription sera ouverte du 20 au 28 septembre dans les établissements à accès ouvert. En matière de formation, onze nouvelles filières viennent renforcer son offre, qui compte déjà 132 branches. Les nouvelles spécialités se rapportent aux licences en sciences de l’éducation.

    Par ailleurs, 14 nouvelles filières viennent d’être accréditées, réparties sur cinq établissements dans les cycles de licence et de master.
    L’UMP est, également, la  première université marocaine qui inscrit directement ses étudiants sur la plateforme d’inscription Apogee (Application pour l’organisation et la gestion des enseignements et des étudiants), avec remise immédiate de la carte d’étudiant et de l’attestation d’inscription.

    «Le programme de développement de l’UMP s’est fixé comme objectifs de diversifier l’offre de formation, et de couvrir toute la région de l’Oriental par de nouvelles annexes universitaires», explique Mohammed Benkaddour, président de l’UMP. Deux nouveaux établissements universitaires ouvriront l’année prochaine à Berkane et Taourirt, pour un investissement de 240 millions de DH. Cela permettra à l’université de se rapprocher de 2.800 étudiants.

    En parallèle la faculté pluridisciplinaire de Nador est en phase d’extension pour 50 millions de DH. Un nouveau maillage pour faciliter la délocalisation des formations prometteuses, et renforcer l’offre pédagogique des plateformes technologiques du Campus du savoir, spécialisées dans les énergies renouvelables, technologies agroalimentaires et eau/mines/environnement.

    L’UMP reçoit annuellement près de 145 millions de DH de budget de sa tutelle. L’enveloppe est renflouée par un apport du  Conseil régional de l’Oriental de 56 millions de DH (sur 5 ans), destiné à la consolidation de la recherche scientifique, et à la construction de nouvelles annexes.En matière d’échanges de connaissances et d’expériences, l’UMP a renforcé sa coopération internationale avec les pays de l’Ouest africain.

    Elle vient d’organiser deux congrès internationaux en collaboration avec huit universités africaines, sur la diplomatie religieuse et la diplomatie culturelle. Des rencontres ponctuées par la signature de huit conventions, et la création de l’Union des universités des états de l’Afrique de l’Ouest et d’Oujda.

    Un centre d’études africaines doté, d’une maison d’hébergement pour étudiants africains, sera également réalisé pour un coût de 80 millions de DH (30 millions du Conseil régional de l’Oriental, 15 millions de l’Office national des œuvres universitaires sociales et culturelles, et 35 millions de l’UMP, qui assurera aussi l’assiette foncière).

    Un centre pour l’orientation des étudiants de 1re année

    Pour un meilleur suivi de ses étudiants, l’UMP a créé une nouvelle structure: le  Centre d’information, d’orientation et de la vie estudiantine (Ciove). Un espace de conseil, de communication, d’écoute et d’accompagnement, qui s’adresse essentiellement aux étudiants de première année de licence. Il leur assure un tutorat pédagogique pour améliorer leurs chances de réussite. Le centre a, également, pour mission d’accueillir les étudiants (élèves, bacheliers, diplômés) marocains et étrangers, en quête d’information sur les filières prometteuses et modalités de transferts. Comme il organise des campagnes d’information au niveau des lycées de la région, et assure un accompagnement pédagogique et psychologique pour les étudiants universitaires.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc