Société

Salon du Cheval d’El Jadida: Une grande passion équestre

Par Jamal Eddine HERRADI | Edition N°:5332 Le 09/08/2018 | Partager
Développer la filière et préserver le patrimoine national
La 11e édition, du 15 au 21 octobre prochain
Tbourida: Et de trois pour le Grand prix Mohammed VI
salon-du-cheval-del-jadida-032.jpg

Le Salon réservera aussi un espace exclusivement dédié́ à la Tbourida avec la participation de sorbas représentant différentes régions du Maroc. Elles prendront part à la troisième édition du Grand Prix Mohammed VI de Tbourida (Ph. L’Economiste)

C’est officiel. La 11e édition du Salon du Cheval d’El Jadida se déroulera au Parc d’exposition Mohammed VI, du 15 au 21 octobre prochain. Une édition placée sous le thème «les sports équestres au Maroc».

Le choix de ce thème pour célébrer le 11e anniversaire du démarrage de cette manifestation traduit l’engagement en faveur du développement de la filière équine marocaine et de la préservation du patrimoine national culturel lié au cheval.

Les organisateurs du Salon ont choisi de faire de cette édition une occasion pour mettre en valeur le travail effectué, au cours de la décennie passée, par l’Association du Salon du Cheval pour la valorisation de la richesse et de la très grande diversité́ des traditions équestres marocaines ainsi que le savoir-faire exceptionnel des artistes  et artisans nationaux.

Selon les organisateurs, cette édition sera, également et comme à l’accoutumée, l’occasion pour le Salon de poursuivre ses efforts et son ouverture en matière de coopération internationale en tout ce qui concerne la filière équine. Ainsi, des pays amis, dont les traditions équestres sont reconnues au niveau international et qui partagent, avec le Maroc la même passion pour le cheval, seront à l’honneur.

En outre, le programme promet aux visiteurs et aux inconditionnels du Salon, de nombreux temps forts durant les six jours que durera la manifestation.

En plus des compétitions sportives de haut niveau, comme le Show International A Pur-Sang Arabe, la Coupe des Éleveurs Marocains de Chevaux Arabes, le Concours National des Chevaux Arabes-Barbes, le Championnat International des Chevaux Barbes, les Concours Internationaux de Saut d’Obstacles 1* et 4*W, comptant pour la qualification à la Coupe du Monde et constituant la troisième étape du Morocco Royal Tour.

Le Salon réservera aussi -c’est devenu une tradition incontournable- un espace exclusivement dédié́ à la Tbourida avec la participation de sorbas représentant différentes régions du Maroc. Elles prendront part à la troisième édition du Grand Prix Mohammed VI de Tbourida.

salon-du-cheval-del-jadida-2-032.jpg

Au programme du Salon, de nombreux temps forts durant les six jours que durera la manifestation, telles que des compétitions sportives de haut niveau, comme le Show International A Pur-Sang Arabe, ou encore la Coupe des Éleveurs Marocains de Chevaux Arabes (Ph. L’Economiste)

Les activités équestres ludiques ne seront pas en reste. Un intérêt particulier leur est accordé notamment à travers un concours de poneys et un concours d’art pour jeunes talents, tous deux organisés au sein du village pour enfants.

Des présentations de spectacles équestres de haut niveau exécutées par de prestigieux  établissements équestres nationaux (DGSN, Garde Royale, FAR, Ecole d’art équestre de Marrakech…) et par des artistes étrangers de renommée internationale sont également au programme.

Sans oublier que, poursuivant son engagement en faveur du développement de la recherche dans les domaines scientifiques et culturels en relation avec le cheval, le Salon réunira la communauté́ des professionnels dans le cadre de conférences et séminaires traitant du cheval sous tous ses aspects (histoire, élevage, entretien, médecine et chirurgie…).

Pour rappel, la 10e édition au cours de laquelle a été célébrée la première décennie  du Salon du cheval d’El Jadida, a tenu toutes ses promesses. Comme l’indiquent les organisateurs, elle a connu une grande affluence dès le premier jour enregistrant un grand rush le week-end.

Quelque 220.000 personnes (chiffre officiel) avaient fait le déplacement. En plus de 20.000 enfants. Soit donc un bilan somme toute positif. Malgré les 8 km qui séparent la ville d’El Jadida du Parc d’expositions, lieu où s’est déroulé cet événement, les fans de chevaux ont afflué par centaines pour admirer l’art de la «Tbourida» ou encore pour suivre les différents concours et manifestations organisés à cette occasion.

Le grand succès de cette édition est la preuve que le Salon du cheval a acquis encore plus de maturité. Et cela à tous les niveaux. D’abord, une grande maîtrise de l’organisation: point de bousculades ni à l’accès ni au moment des sorties. Ensuite, la disposition et l’aménagement des stands ont été, aussi, bien étudiés de façon à permettre une grande fluidité de la foule. Les visiteurs ont ainsi pu passer d’un point à un autre sans se perdre dans les dédales des couloirs.

Second souffle

salon_du_cheval_032.jpg

 

Tout en consacrant le développement des arts équestres traditionnels et des métiers du cheval à l’échelle mondiale, le salon a donné une dynamique toute nouvelle au développement de la filière équine. Cela, à travers un développement significatif des procédures et méthodes d’élevage des chevaux dans tout le pays. Considéré comme un élément-clé dans le patrimoine immatériel du Royaume, le cheval a, en effet, joué un rôle important dans l’histoire du pays. Il a aussi permis l’éclosion d’un savoir-faire qu’il est nécessaire aujourd’hui de protéger, valoriser et promouvoir. Devenant de plus en plus rares, la sellerie, la maréchalerie, l’armurerie, l’équitation ou encore l’attelage retrouvent aujourd’hui une nouvelle vie, un second souffle.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc